La séance de travail entre des autorités de Dong Nai et des responsables de Gazprom . Photo:VNA

Les autorités de la province méridionale de Dong Nai ont eu lundi 19 octobre une séance de travail avec une délégation du groupe russe Gazprom International sur l'élargissement de la coopération bilatérale dans le domaine gazier.

Le représentant de Gazprom, Kramarenko, a exprimé le souhait de construire des stations de gaz de pétrole liquéfié (GPL) à Dong Nai et dans d’autres provinces au Sud.

Le vice-président du Comité populaire provincial, Tran Van Vinh, a souligné les besoins énergétiques de sa province pour son processus de développement.

Selon lui, Dong Nai compte actuellement 30 zones industrielles et accueille chaque jour environ 100.000 véhicules. Donc, ses besoins énergétiques sont très grands. Le GPL est la meilleure solution pour développer une économie locale respectueuse de l’environnement.

Actuellement, Dong Nai déploie un projet de modernisation des moyens de transport public qui utilisera le GNV (gaz naturel pour véhicules) au lieu de l’essence actuelle. Lors de la première phase de ce projet, 500 autobus seront équipés.

Kramarenko a informé les autorités locales de son projet de production et d’approvisionnement en gaz naturel le secteur des transports du Vietnam.

Concrètement, Gazprom construira une usine de gaz naturel liquéfié (GNL) d’une puissance annuelle de 250.000 tonnes et des stations de GNL dans les provinces au Sud.

Kramarenko a demandé aux autorités locales de favoriser les activités de son groupe dans cette province avant de souhaiter fournir à tire d’expérimentation du GNL à la première phase du projet de modernisation des moyens de transport publics de Dong Nai.

Le vice-président du Comité populaire provincial a demandé aux services locaux concernés de collaborer étroitement avec le groupe russe afin de trouver la meilleure solution pour ce projet. -VNA