lundi 21 août 2017 - 06:16:45

Garantir la sécurité alimentaire et de la ressource en eau du Bas-Mékong

Imprimer

Les défis posés à la sécurité alimentaire et à celle de la ressource en eau du Bas-Mékong et le rôle des technologies ont figuré au coeur d’un colloque international récemment tenu à Washington.

Il s’agissait du premier colloque scientifico-technologique dans le cadre de l’Initiative du Bas-Mékong (Lower Mekong Initiative - LMI), un modèle de partenariat entre les Etats-Unis, le Vietnam, la Thaïlande, le Cambodge, le Laos et le Myanmar.

Tran Ngoc Ca, chef du bureau scientifico-technologique à l’ambassade du Vietnam aux Etats-Unis, a souligné qu’"il y a deux grandes questions à étudier : les conditions naturelles et la possibilité d’appliquer les technologies disponibles pour accéder à des sources d’eau plus propres, ou assainir les sources existantes. C’est notre objectif".

Lors de ce colloque, ont été présentées certaines technologies susceptibles d’être appliquées dans l’agriculture et le traitement des eaux dans le Bas-Mékong, dont technologie d’approvisionnement en eau par énergie solaire, système d’amélioration de l’efficience des pompes...

Concluant le colloque, l'ambassadeur du Vietam aux Etats-Unis Pham Quang Vinh a estimé que cet événement était un bon début pour s'orienter vers l'établissement de mécanismes ouverts et périodiques dans l'avenir, permettant aux ambassades des pays membres du LMI, au Département d'Etat américain, au groupe des amis du LMI, aux oganisations et entreprises concernées d'échanger points de vue comme expériences, ce afin de trouver des solutions scientiques et technologiques comme des mécanismes de soutien au service du développement durable des pays du Mékong. -VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres