lundi 21 août 2017 - 19:25:32

Fusions de banques pour une meilleure performance

Imprimer

Signature du traité de fusion entre la PG Bank et la VietinBank. Photo : VNA
 

Hanoi (VNA) - Le projet de restructuration du système des établissements de crédit arrive à son terme à la fin de cette année. Dans un récent rapport sur l’économie vietnamienne, la Banque mondiale a constaté que plusieurs acquisitions de petites banques avaient été effectuées cette année par de grandes banques commerciales publiques.

Dès le début de l’année, le gouverneur de la Banque d’Etat, Nguyen Van Binh, a déclaré que de nombreuses banques fusionneraient et que la banque centrale rachèterait des banques. Même les banques « en bonne santé » participeront aux fusions-acquisitions pour créer des banques plus grandes et plus performantes. En effet, la Sacombank a été autorisée à ​fusionner avec la Southern Bank. La BIDV a réalisé en deux mois une fusion-absorption avec la MHB. ​En outre, depuis janvier, la Banque d’Etat a racheté trois banques à un prix de 0 dông​, la Vietnam Construction Bank (VNCB), l’Ocean  Bank et la GP.Bank. La mise en oeuvre de cette mesure est événement sans précédent au Vietnam.

Selon la vice-gouverneure de la Banque d’Etat, Nguyen Thi Hong, en principe, les ventes et autres cessions de bien se font à un prix correspondant à leur valeur. Sur la base des rapports audités, les actions de ces trois banques ont perdu ​toute valeur ​en raison de leur mauvaise situation, et c’est pourquoi la banque centrale les a rachetées pour 0 dông.

« Ce rachat ​est la meilleure ​solution pour assurer la sécurité du système bancaire et garantir les avoirs de l’Etat comme des citoyens », a souligné Nguyen Thi Hong.

Le docteur Le Xuan Nghia, spécialiste en finance bancaire, a indiqué que le traitement des créances douteuses et la restructuration des banques faibles auraient été beaucoup plus difficiles sans cette action de la Banque d’Etat. Les banques faibles auraient continué de ​considérer que leurs actifs avaient encore ​une grande valeur et se seraient efforcées de négocier, en dépit de leur situation critique.

Le vice-président du conseil d’administration de la LienVietPostBank, Nguyen Duc Huong, a affirmé que l’action de la banque centrale avait permis d’éviter un effet domino et d'assur​er les intérêts des clients. En réalité, ​ces derniers ne se sont pas rués ​aux guichets pour retirer leurs dépôts, ce qui témoigne de la confiance des citoyens envers la direction de la Banque d’Etat.

Le représentant en chef du FMI au Vietnam, Sanjay Kalra, a apprécié l’initiative de la banque centrale vietnamienne et suggéré qu’elle soit la première démarche de la définition d'un cadre adéquat de procédures collectives et liquidation d'organismes bancaires.

De son côté, l’économiste Vu Dinh Anh a souligné que la première mission de chaque banque ​dans ce processus, c’était d’élaborer un plan de restructuration pour assurer ​leurs capacités et améliorer ​leurs performances. -VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres