Photo: internet
Le ministère des Affaires étrangères, la Chambre de Commerce européenne (EuroCham) au Vietnam et le réseau d’affaires UE-Vietnam (EVBN) ont co-organisé lundi, à Ho Chi Minh-Ville, le colloque intitulé “Opportunités et défis pour les entreprises et les autorités locales suite à l’accord de libre-échange entre le Vietnam et l’Union européenne”.  

Lors du colloque, les experts européens et vietnamiens ont discuté des potentialités de l’accord de libre-échange UE-Vietnam et proposé des mesures pour améliorer les capacités des autorités et des entreprises locales pour en profiter au maximum.

Prenant la parole lors du colloque, le vice-ministre des Affaires étrangères Le Hoai Trung a déclaré que la signature de l’accord de libre-échange Vietnam-UE créerait de nombreuses opportunités pour le Vietnam, notamment ses exportations qui bénéficieront d’une réduction de taxes.

Pour profiter des opportunités et affronter les défis, le Vietnam devra continuer d’améliorer son environnement d’investissement ainsi que ses ressources humaines.

Il faudra renforcer les relations de coopération entre les entreprises européennes et les autorités et entreprises locales pour saisir les nouvelles opportunités, a-t-il ajouté.

Selon Mme Miriam Garcia Ferrer, chargée du commerce et de l’économie à la Délégation de l’UE au Vietnam, l’accord de libre-échange Vietnam-UE apportera de nombreux avantages à la population et aux entreprises des deux parties.

Dans le cadre de cet événement, le ministère vietnamien des Affaires étrangères a signé deux mémorandums (MOU) avec EuroCham au Vietnam et EVBN afin d’intensifier l’investissement, le commerce et les affaires des entreprises européennes dans les localités vietnamiennes, ainsi que de soutenir des provinces vietnamiennes dans leur intégration à l’économie internationale.

Les relations Vietnam-UE se sont développées en tous domaines ces derniers temps. Le 26 juin 2012, les deux parties ont commencé leurs négociations sur un accord de libre-échange et déclaré le 4 août la fin de celles-ci. En 2014, l’UE est devenue le deuxième débouché d’exportation du pays et son deuxième partenaire commercial. -VNA