samedi 19 août 2017 - 22:08:52

Frontière Thaïlande-Cambodge : Bangkok s'engage à maintenir la paix

Imprimer

Le Premier ministre thaïlandais, Mme Yingluck Shinawatra, s'est engagée jeudi à préserver la paix et l'ordre social dans les zones frontalières entre son pays et le Cambodge.

Cet engagement est intervenu alors que la Cour internationale de justice (CIJ) se prépare à trancher le litige sur la zone autour de l'ancien temple de Preah Vihear.

Selon l'agence de presse thaïlandaise TNA, le Premier ministre et ministre de la Défense de Thaïlande a affirmé que quelle que soit la décision de la CIJ, Bangkok s'engage à maintenir la paix et qu'il est nécessaire que les deux pays évitent tout conflit inutile.

Le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères thaïlandais, M. Surapong Tovichakchaikul, a annoncé qu'il présidera un comité spécial pour discuter des mesures à prendre en suite de la décision de la CIJ, ainsi que des démarches nécessaires pour le comité de gestion commune des frontières entre la Thaïlande et le Cambodge.

La CIJ statuera le 11 novembre prochain sur la demande du Cambodge d'interpréter sa décision de 1962 s'agissant de la zone située autour du temple de Preah Vihear.

Cet ancien temple, situé à 400 km au nord de Phnom Penh, à la frontière de la Thaïlande, a été pendant plusieurs années au coeur d'un différend frontalier entre les deux pays. En 1962, la CIJ a attribué ce temple de 900 ans au Cambodge, mais sans statuer explicitement sur la zone située autour, laquelle a opposé depuis Bangkok et Phnom Penh. -VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres