Hanoi (VNA) - En écho à la Journée internationale de la Francophonie (20 mars), l’Université des langues et des études internationales a lancé le 18 mars à Hanoi son programme d’échanges culturels «Couleurs culturelles». À cette occasion, il a célébré le 55e anniversaire de son Département de langue et de civilisation française.
 
La danse des artistes roumains anime la fête. Photo: CVN
Comme l’indique son nom, «Couleurs culturelles», ce programme de 2017 s’est présenté comme un tableau vivant des cultures francophones, avec de riches activités. Quatre espaces avaient été aménagés : Spectacles, Jeux folkloriques, Gastronomie, et Représentation artistique.
 
Dans l’espace Spectacles, 16 stands présentant des membres de la Francophonie (Vietnam, Cambodge, Haïti, Laos, Bulgarie, Mozambique, Roumanie, Maroc, France, Hongrie, République de Congo, Cameroun, Nigeria et Mali, Togo et Burkina Faso, Guinée et Côte d’Ivoire, Madagascar et Burundi et Wallonie-Bruxelles), constituaient une partie importante de ce programme.

Les participants ont pu admiré des danses, écouter des chansons, participer à des jeux traditionnels des pays francophones, et assister à un concours de crêpes et goûter les plats au style français et vietnamien. Dans le cadre du programme, les étudiants ont été guidés par Huynh Khanh Ly, lauréate de l’émission «Masterchief  France» de 2015, dans la préparation d’un pain frit à la française.  
 
   
   
Les stands présentant les couleurs culturelles des pays francophones. ​Photo:CVN
À souligner, enfin, que les délégations et institutions francophones présentes au Vietnam étaient représentées. On a pu rencontrer sur place également des ambassadeurs de pays francophones, ainsi que de nombreux représentants du corps diplomatique à Hanoï.
 
55e anniversaire d’un département de français
 
Cette année, c’est le 55e anniversaire du Département de langue et de civilisation française de l’Université de langues et d’études internationales (ULIS), relevant de l’Université nationale à Hanoï. Une occasion de faire une petite rétrospective et de revenir sur les générations d’étudiants et d’enseignants qui ont usé les bancs de ce qui est une institution, désormais.
 
Le Département de langue et de civilisation française. Photo: NDEL

C'est la double raison pour laquelle l’ULIS a organisé la fête du 18 mars, d’après Nguyên Thiêp, ambassadeur et correspondant national du Vietnam auprès de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF).
 
«Depuis plusieurs années déjà, fêter la Journée internationale de la Francophonie par les Couleurs culturelles est une des belles traditions des enseignants et étudiants du Département de français de notre université. À partir de cette année, cette fête est devenue un événement officiel de notre université», a déclaré Dô Tuân Minh, recteur de l’ULIS. Avant de souligner : «La diection de l'université a la forte conviction que le Département de français continuera de valoriser ses belles traditions acquises durant ces 55 dernières années».
 
Selon Eric-Normand Thibeault, directeur du Bureau régional pour l’Asie et le Pacifique de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), l’année écoulée était riche en activités concrètes. Parmi elles, le concours #RiSk [Solutions] (Solutions informatiques de Scripts et de Kits) a eu lieu dans l’amphithéâtre du Département de langue et de civilisation française où, jour et nuit, 51 jeunes informaticiens ont tenté de craqué des systèmes. Résultat : l’équipe VNSEC, gagnant du concours, a reçu 10.000 euros de l’OIF. Les trois premières équipes de ce concours se sont partagées des crédits d’espace professionnels d’hébergement informatique en nuage d’une valeur totale de 72.000 dollars, offerts par la compagnie IMB.
 
«L’année 2017 marque le 20e anniversaire de la tenue du 7e Sommet de la Francophonie qui avait eu lieu à Hanoï. Pour marquer cet événement, l’OIF, en partenariat avec l’Université nationale à Hanoï, co-organisera un séminaire en novembre prochain sur le thème Renforcement de la coopération et de la solidarité francophone pour la paix et le développement social , afin de discuter des enjeux et des perspectives pour la Francophonie en Asie du Sud-Est», a-t-il annoncé. – CVN/VNA