Photo d'illustration : VNA
 

Lang Son (VNA) – Un forum sur les fruits et légumes Vietnam-Chine a eu lieu vendredi 11 août dans la province frontalière de Lang Son (Nord), dans le but de chercher à favoriser la commercialisation de ces produits entre les deux pays.

Cet événement a été organisé par le ministère vietnamien de l’Agriculture et du Développement rural, en coopération avec le Comité populaire provincial de Lang Son. Il a réuni des représentants de différents organes vietnamiens et chinois.

Selon le vice-président du Comité populaire de Lang Son, Ly Vinh Quang, sa province a une position géographique importante dans le couloir économique Nanning (Chine) – Lang Son – Hanoï – Hai Phong (Vietnam). Ses postes-frontières avec la Chine ont un rôle important pour les exportations vietnamiennes de produits agricoles sur le marché chinois. L’année dernière, plus de 478.000 tonnes de pitaya, 223.000 tonnes de pastèques, 240.000 tonnes de longanes, 81.000 tonnes de litchis, 8.000 tonnes de ramboutans et 17.000 tonnes de noix de cajou sont passées par ces postes pour être exportées en Chine. Les autorités provinciales envisagent d’ouvrir de nouveaux postes secondaires et d’améliorer des infrastructures de transport afin de mieux favoriser ce secteur.

Le maire adjoint de la ville chinoise de Chongzuo (province du Guangxi) a apprécié les potentiels de la coopération avec le Vietnam dans l’agriculture. Selon lui, chaque année, environ 1,86 million de tonnes de produits agricoles vietnamiens passent par les postes frontaliers de sa ville. Il a également apprécié la qualité des fruits et légumes vietnamiens.

Selon des statistiques du ministère vietnamien de l’Agriculture et du Développement rural, le Vietnam a exporté l’année dernière plus de 2 millions de tonnes de fruits et légumes en Chine pour 1,6 milliard de dollars. Entre janvier et juillet, le Vietnam a exporté sur ce marché 1,2 million de tonnes de ces produits pour 1,3 milliard de dollars. -VNA