Le Forum «Promotion de l'investissement et du commerce du Vietnam - Japon 2015», le 31 juillet à Hô Chi Minh-Ville.

Le Forum de «Promotion de l'investissement et du commerce Vietnam-Japon 2015», organisé par le Centre de promotion du commerce et de l’investissement de Hô Chi Minh-Ville (ITPC), a eu lieu le 31 juillet dans la mégapole du Sud. L’objectif : renforcer la coopération économique, attirer les investisseurs japonais et accroître les liens commerciaux entre les entreprises japonaises et vietnamiennes.

Le Forum s’est déroulé en présence des hautes autorités de Hô Chi Minh-Ville, des représentants de ministères et de missions diplomatiques, de l'Agence de coopération internationale du Japon (JICA), de l'Organisation de promotion du commerce du Japon (JETRO), de l’Association des entreprises japonaises de Hô Chi Minh-Ville (JBAH).

Le tout avec la participation de 50 entreprises japonaises à Hô Chi Minh-Ville, ainsi que de plus de 300 entreprises vietnamiennes et de près de 30 grandes sociétés de la Fédération des organisations économiques japonaises (Keidanren) opérant dans l’industrie de transformation, la fabrication, le textile, la logistique et le transport, la construction, l’environnement, l’immobilier, la finance et la banque, l’agriculture high-tech, le commerce et la vente au détail, etc.

Lê Thanh Liêm, vice-président du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville, a déclaré que «le forum est une preuve claire montrant l’excellente entente entre le Vietnam et le Japon depuis que les deux pays ont porté leurs relations au niveau de partenariat stratégique approfondi pour la paix et la prospérité en Asie».

Japon, partenaire majeur du Vietnam

Le vice-président du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville, Lê Thanh Liêm (au centre), discute avec le président de Keidanren, Mukuta Satoshi.

Le Japon est devenu un des premiers partenaires du développement socio-économique du Vietnam, en particulier de Hô Chi Minh-Ville. Actuellement, le Japon dispose de 788 projets d'investissement dans la mégapole du Sud, d’un capital total de 2,72 milliards de dollars. Les secteurs les plus attractifs en termes de capitaux sont l'immobilier, l’industrie de transformation, la fabrication, le commerce en gros et au détail, la réparation de véhicules automobiles, de motocyclettes, ainsi que les sciences et technologies. Au cours du premier semestre 2015, le commerce bilatéral entre Hô Chi Minh-Ville et le Japon a atteint près de 3 milliards de dollars.

«Situé dans le bassin du Mékong avec une croissance économique rapide, le Vietnam est considéré comme la porte d'entrée vers l'ASEAN pour le Japon. À la fin de cette année, lorsque la Communauté économique de l’ASEAN sera devenue une réalité, le Vietnam aura une importance stratégique accrue en tant que +base d'affaires+ dans la chaîne d'approvisionnement mondial», a évalué Mukuta Satoshi, le président de Keidanren.

Lors du forum, le Centre de promotion du commerce et de l’investissement de Hô Chi Minh-Ville a présenté aux entreprises japonaises les projets de Hô Chi Minh-Ville soumis à des appels d’offres, lesquels s’adressent aux investisseurs étrangers : nouvelles zones industrielles, zone résidentielle au sud de la Ville, métro, lignes de monorail 2 et 6, usine de traitement des eaux usées à l'ouest de Saigon, centre commercial souterrain au niveau de la gare centrale de Bên Thành, etc.

En plus de l'appel à l'investissement et de la promotion du commerce, l’autre grand thème abordé a été l’exportation des produits vietnamiens vers le marché japonais. «Le Japon est aussi un marché très demandeur en produits agricoles. Les négociations sur l’Accord de partenariat transpacifique bilatéral (TPP) ont pris fin, pour l’essentiel, le 4 juillet. Cela a envoyé un signal très positif pour stimuler les échanges commerciaux, l'importation et l'exportation entre les deux pays», a déclaré Nguyên Trung Dung, conseiller au commerce de l'ambassade du Vietnam au Japon

Enfin, toujours dans le cadre de ce forum, du 30 juillet au 1er août, les entreprises affiliées à la Fédération des organisations économiques japonaises ont rencontré directement (rencontre B2B) leurs partenaires vietnamiens en fonction de chaque secteur. Elles ont procédé aussi à des études de marché pour en savoir davantage sur les opportunités d’affaires au Vietnam et son environnement d’investissement. -CVN/VNA