Les entreprises des deux pays échangent sur les opportunités de coopération. Photo: VNA.

Le forum d’affaires Vietnam-Hongrie a eu lieu le 12 octobre à Budapest (Hongrie) avec la participation de nombreuses entreprises vietnamiennes et hongroises.

Le forum s'est focalisé sur l’évaluation de la situation réelle des relations économiques et de commerc​e entre le Vietnam et la Hongrie, ainsi que les opportunités de coopération dans le nouveau contexte ​donné par l'accord de libre-échange entre l’Union européenne (UE) qui doit être signé prochainement.

L’ambassadeur du Vietnam Nguyên Thanh Tuân a indiqué que son gouvernement améliore régulièrement ses politiques pour favoriser au mieux les entreprises vietnamiennes comme étrangères.

L’UE est actuellement le 2e partenaire en commerce du Vietnam avec des échanges de près de 37 milliards de dollars en 2014, ainsi que ​premier investisseur avec plus de 36 milliards de dollars de capitaux, a-t-il précisé.

L’UE et le Vietnam ont prévu d’achever les négociations de leur accord de libre-échange cette année, a-t-il souligné, estimant qu’il ​représentera de bonnes opportunités aux entreprises des deux parties.

Il a souligné que la Hongrie est un partenaire économique et en commer​ce traditionnel et prometteur du Vietnam, se déclarant convaincu que les entreprises des deux pays saisiront bien leurs opportunités de coopération.

Le directeur du Département vietnamien de la Promotion du commerce du Vietnam, M. Bùi Huy Son, a présenté un aperçu de l’économie​ de son pays, ainsi que les opportunités d’affaires et d’investissement ​en cette conjoncture de profonde intégration de son pays à l’économie mondiale.

M. Bùi Huy Son a fait savoir que le Vietnam est un marché ouvert et possède un environnement d’investissement et d’affaires de plus en plus attrayant. Le Vietnam accueille chaleureusement les entreprises hongroises souhaitant investir sur son sol.

Les représentants de la Maison nationale du Commerce de la Hongrie et de la banque Exim-Bank ont présenté ​​les secteurs ​des projets d’affaires qu'elle soutient à l’étranger ainsi que son assistance, s'engageant à promouvoir les coopérations entre les entreprises des deux pays.

À cette occasion, ces dernières ont échangé sur leurs points et leurs besoins, ainsi que leur coopération dans l'investissement dans certains secteurs comme le textile et l'habillement, les produits agricoles, les boissons, et les produits aquatiques. -NDEL/VNA