vendredi 18 août 2017 - 04:32:27

Folklores arborigène et israélien au Festival de Huê

Imprimer

Le groupe autralien Descendance, une troupe d’artistes représentant les habitants de l’île de Tores Strait et de différentes tribus aborigènes de l’Australie , se produira du 7 au 16 avril au Festival de Huê ainsi qu'à Dà Nang (Centre) et Hô Chi Minh-Ville (Sud).

Sa première représentation aura lieu dès la cérémonie d'ouverture du festival, le 7 avril, puis il y en aura d’autres les jours suivants, toujours dans le cadre du festival. Le 13 avril, il jouera à l'Ecole polytechnique de Dà Nang et le 16 avril à la Maison culturelle de la jeunesse de Hô Chi Minh-Ville.

A côté des danses traditionnelles, Descendance interprète aussi la chorégraphie contemporaine. Certains membres de cette troupe sont également d’exellents artistes dans des domaines différents tels que le chant, le conte, la chorégraphie et le mannequinat. Certains sont également des joueurs du Didgeridoo, un instrument classique australien.

Depuis sa création en 1993, ce groupe de cinq artistes a effectué des tournées dans plus de 30 pays (Europe, Asie, Afrique et Amérique du Nord). En 2004, il a obtenu le prix «Danse et Paix mondial» au Festival culturel mondial organisé par l'UNESCO en République de Corée, surpassant des groupes de 70 pays.

Au Festival de Huê 2012, le groupe israélien Mosaic apportera les 8 et 9 avril en soirée aux spectateurs vietnamiens une performance unique, créée d’une combinaison de différents types de musique et d’un mixage particulier sur le thème "Le berger amoureux".

Mosaic , qui comprend quatre membres , a effectué plusieurs tournées à l'étranger, entre autres Grande-Bretagne, Espagne, États-Unis, Mexique. Il joue principalement des oeuvres composées par Oded Zehavi au style pop/rock, qui marient avec une richesse fascinante l’électro et le classique. Les paroles de ces chansons sont issues de la littérature hébraïque. – AVI

Vos commentaires sur cet article ...
Autres