lundi 21 août 2017 - 06:13:15

Fitch évalue l'impact du TPP sur l'économie vietnamienne

Imprimer

 

Une fois le TPP en vigueur, de nombreux piliers de l’économie vietnamienne pourraient être stimulés sur le long terme. Photo : internet

Une fois l’accord de partenariat trans-pacifique (TPP) en vigueur, de nombreux piliers de l’économie vietnamienne pourraient être stimulés sur le long terme, notamment l’investissement et l’exportation, selon Fitch Ratings.

Dans les 12 pays parties au TPP, les modèles économiques montrent que le Vietnam sera celui qui bénéficiera le plus d’avantages économiques, a indiqué l'agence de notation. Les deux facteurs ayant l'impact le plus positif sont le commerce et la politique économique nationale.

Le TPP prévoit de supprimer les barrières tarifaires, ouvrant une large voie pour le Vietnam de pénétrer de grands marchés tels que États-Unis, Japon, Canada et Australie.

Les Etats parties au TPP concentrent 39% du chiffre d'affaires à l'exportation du Vietnam et 23% de celui à l’importation (chiffres de 2014). De nombreux modèles estiment que le TPP pourrait faire augmenter de 37% les exportations vietnamiennes ces 10 prochaines années.

A noter aussi qu’en août, le Vietnam est parvenu à un consensus sur les principes de négociations de l'accord de libre-échange (FTA) avec l’Union européenne. Le pays est en train de perfectionner cet accord avec trois grands marchés que sont l’UE, le Japon et les Etats-Unis.

Le TPP sera aussi une force motrice de la réforme structurelle et de la libéralisation de l'économie, facteurs pouvant améliorer la productivité et l'investissement étranger au Vietnam.

Le Vietnam a déjà bénéficié des avantages de la forte croissance du PIB et d’un flux stable d'investissement étranger. Sa croissance s’est accélérée au 3e trimestre 2015, à 6,5%. La stabilité macroéconomique, de concert avec le développement durable, sont les éléments principaux qui ont incité Fitch à relever sa note de crédit d’un cran, à 'BB-', en novembre 2014.

Toutefois, ces effets positifs pourraient être contrebalancés par le déficit budgétaire et la dette publique qui augmentent. Fitch a estimé que le déficit budgétaire pourrait atteindre 6,9% en 2015, au lieu de 6,1% en 2014. La dette publique a augmenté à 45% du PIB, mais ce taux est encore dans la moyenne de 41% du groupe 'BB'.

La capacité de mobilisation financière à l’étranger a encore été la force du Vietnam ces dernières années. Néanmoins, la croissance du crédit qui grimpe depuis le début de cette année a stimulé la demande d’importation et resserré la balance commerciale. Fitch a estimé que l’excédent commercial du Vietnam sera réduit de 5% en 2014 à 1% en 2015.

Désormais, l’accord attend l'approbation des gouvernements de chaque pays.  Au Vietnam, l’adoption du texte ne devrait pas poser de problèmes. Cependant, quelques difficultés pourraient surgir dans les secteurs où les réformes structurelles sont en cours. -CPV/VNA

 

Vos commentaires sur cet article ...
Autres