samedi 22 juillet 2017 - 09:42:07

Fierté du secteur du riz vietnamien

Imprimer

 

Le Delta du Mékong est connu en tant que plus grand grenier à riz du Vietnam. Photo: NDEL.

 

Hanoi (VNA) - C'est la première fois qu’une variété de riz ​vietnamien a été reconnue en tant que l'une des trois meilleures variétés de riz du monde​ dans un classement ​établi par l’organisation internationale The Rice Trader. Celle-ci, dénommée «Hat ngoc troi» (La perle du ciel), a été développée à partir de la variété AGPPS 103 par le groupe vietnamien Lôc Troi.

Les exigences de ce concours de variétés de riz étaient très rigoureuses. Les candidats doivent être propriétaires et assumer toutes les responsabilités ​concernant leur produit. Le jury était composé de chercheurs, de commerçants et de producteurs de riz d​'associations rizicoles des principaux producteurs de riz mondiaux et un chef d'un hôtel cinq étoiles. Le jury ne connaissait pas le nom des variétés de riz et évaluait leur qualité en fonction de leur saveur, de leur odeur et de leur texture.

Le créateur d’AGPPS 103 est Mai Tân Hoàng, un ingénieur né dans les années 1980, également directeur adjoint du Centre de recherche agricole Dinh Thành. Rappelant le processus de création d’AGPPS 103, Mai Tân Hoàng a partagé qu'il s'était inspiré de l'ancien vice-ministre de l'Agriculture et du Développement rural Bùi Ba Bông. Celui-ci suggérait que les ingénieurs vietnamiens devraient créer plusieurs variétés de riz de haute qualité qui s​oient en mesure de rivaliser avec le riz thaïlandais tout en étant adaptée à différents types de sols.

Pendant plus de cinq ans, Mai Tân Hoàng et ses collègues ont travaillé dur en laboratoire et dans les champs pour sélectionner et élever des variétés de riz. Au cours de la saison hivernale-printanière 2009, est née une variété de riz cargo blanche, à grains longs, à l’odeur d'ananas, dotée d'une tige haute et ferme, et résistante à la brûlure bactérienne du riz. Mais en plus de son parfum, une variété de riz savoureuse a également besoin de posséder une valeur nutritive élevée. La plante doit pouvoir se développer ​sur de nombreux types de sol au titre de son adaptation au changement climatique et à une salinisation des ​terres, et être précoce pour donner deux à trois récoltes par an.

Mai Tân Hoàng et ses collègues ont laissé leurs empreintes dans l’ensemble du Delta du Mékong, du sol acide de Dông Thap Muoi au quadrilatère de Long Xuyên, en passant par les régions salines d’U Minh, Soc Trang et de Bac Liêu, afin d'étudier de multiples types de sol pour modifier les gènes du riz.

En 2010, l’AGPPS 103 a officiellement été introduite. Cette variété possède une tige ferme, peut résister aux maladies et à un niveau élevé de salinité. Elle porte également le parfum d’ananas et a une forte ​valeur nutritionnelle. De plus, le coût de production de cette variété est ​bien moins cher que d'autres variétés étrangères, et ​parvient à maturité assez rapidement, d'entre 90 et 100 jours.

Après deux ans de travaux, la variété AGPPS 103 a été plantée dans plus de 11.000 hectares dans le Delta du Mékong, ​obtenant un rendement moyen de 8 à 10 tonnes par hectare. Le Dr. Duong Van Chin, ancien directeur de l'Institut du Riz du delta du Mékong, a indiqué un autre avantage de l'AGPPS 103 : lorsqu’elle est cultivée sur un sol contaminé par l'eau salée, le grain de riz est plus lisse et plus savoureux que celle cultivée en eau douce.

Suite à ce succès, Mai Tân Hoàng et ses jeunes collègues continuent de créer de nombreuses autres variétés de riz parfumées, dont l’AGPPS 140 et l’AGPPS 137 qui sont les héritières de l'AGPPS 103 mais avec des caractéristiques supérieures. On croit qu'il y aura de plus en plus «Perles du ciel» pour faire prospérer les agriculteurs vietnamiens. -NDEL/VNA

 

 

Vos commentaires sur cet article ...
Autres