Des chanteurs et chanteuses de quan ho. Photo : VNA

 

Bac Ninh (VNA)- La fête de Lim 2017, fête d​u chant alterné dit quan ho, a débuté le 8 février ( soit le 12e jour du premier mois lunaire) dans le district de Tiên Du, province de Bac Ninh (Nord), en présence de nombreux visiteurs.

Les cérémonies cultuelles et d'offrande d'encens ont eu lieu le 9 février (soit le 13e jour du premier mois lunaire) dans les temples et pagodes des villages des communes de Nôi Duê, Liên Bao et du bourg de Lim.

Le sommet de la colline de Lim est jonché de petites scènes de chant ainsi que d'un grand théâtre où sont joués des spectacles. Les artistes, en couples ou en groupes d'hommes et de femmes, présentent le quan ho, un genre de chant alterné spécifique du Kinh Bac, ancien nom de la province de Bac Ninh.

Dans le cadre de cette fête qui se termine le 9 février (13e jour du 1er mois lunaire), de nombreux jeux folkloriques sont aussi prévus avec, entre autres, combats de coqs, balançoire, lutte traditionnelle, etc.

Bac Ninh est connue pour son quan ho, chanson folklorique du Nord. Cet art vocal a été reconnu, le 30 septembre 2009, patrimoine immatériel de l'humanité par l'UNESCO. Il existe actuellement plus de 340 villages pratiquant le quan ho. Chaque année, les 12e et 13e jours du 1er mois lunaire, se tient la fête de Lim où chanteurs, en duo ou en groupe, interprètent des airs de quan ho sur les collines alentours, dans la cour de la pagode, en barque, devant la maison communale... A la différence des autres chants folkloriques qui ne possèdent qu'une version, le ​quan ho, encore appelé ​quan ho Bac Ninh, comptent environ 200 variantes interprétées avec une musique très variée, des gestes et des costumes très soignés. Il existe environ 500 airs de quan ho traditionnel ayant chacun leur mélodie particulière. La saison des chants couvre les deux premiers mois du printemps, principalement dans leurs villages d'origine. –VNA