Genève (VNA) - Le Festival cinématographique de l'ASEAN a débuté le 27 mars à Genève, s'orientant vers la célébration du 50e anniversaire de la fondation de ce bloc (8 août), en présence du directeur général du bureau de l'ONU à Genève, Michael Moller, d'ambassadeurs et de chefs des missions des pays  de l'ASEAN en Suisse, entre autres.

Prenant la parole à l'ouverture du festival, le président tournant de l'ASEAN 2017, ambassadeur et chef de la Mission permanente des Philippines auprès de l'ONU et des organisations internationales à Genève, Evan P. Garcia, a souligné le dynamique de l'industrie cinématographique en Asie du Sud-Est ainsi que ses ​succès sur le marché cinématographique ​international. De nombreuses oeuvres cinématographiques de l'ASEAN se sont fait remarquées lors des festiva​ls connus comme Cannes, Busan...

Dix films représentant les dix pays membres de l'ASEAN sont projetés, offrant une vue globale sur le cinéma aséanien. Le​s sujets abordés reflètent ​diverses facettes ​socioculturelles des pays de l'Asie du Sud-Est.

"Je vois les fleurs jaunes sur l'herbe verte" est projeté à Genève. Photo: internet

Le Vietnam présente "Toi thay hoa vang tren co xanh" (Je vois les fleurs jaunes sur l'herbe verte), qui  raconte l'histoire de deux jeunes frères d'un village de campagne pauvre du Centre du Vietnam, dans les années 1980, qui partagent tout mais qui sont aussi en concurrence pour l'affection d'une jeune fille qui vit à proximité. L'œuvre qui a inspiré ce film a obtenu un prix littéraire de l'ASEAN. ​

Le Festival cinématographique de l'ASEAN durera jusqu'au 7 avril. -VNA​