La cérémonie en l’honneur du 35e anniversaire du Comité chargé des Vietnamiens de l’étranger de Hô Chi Minh-Ville a eu lieu ce mercredi 8 juin. Photo: VNA.

Hô Chi Minh-Ville (VNA) - Sur la base des résultats obtenus ces 35 dernières années, le Comité chargé des Vietnamiens de l'étranger de Hô Chi Minh-Ville continuera d’assumer pleinement sa mission consistant à protéger les droits des Viêt kiêu (Vietnamiens résidant à l’étranger) et à faire valoir leur rôle dans l'édification de la ville et du pays.

C’est ce qu’a déclaré Pham Van Hai, président de ce comité, lors d’une cérémonie ​organisée ce mercredi pour célébrer son 35e anniversaire.

Ces derniers temps, le Comité chargé des Vietnamiens de l'étranger de Hô Chi Minh-Ville a travaillé en étroite collaboration avec les organes compétents pour assurer l’homogénéité de l’application des politiques et lois concernant les ressortissants vietnamiens à l’étranger. Il a proposé des recommandations ​pour faciliter l’investissement et les affaires des Viêt kiêu au Vietnam.

Le Comité a bien joué son rôle de passerelle entre les vietnamiens de l’étranger et leur pays natal en organisant de nombreuses activités destinées à renforcer l’attachement des Viêt kiêu à leur terre d’origine.

Lors de la cérémonie, le vice-président du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville, Lê Thanh Liêm, a demandé au Comité chargé des Vietnamiens de l'étranger de Hô Chi Minh-Ville de poursuivre ses efforts pour soutenir la ville dans la définition de politiques et mesures destinées à mobiliser les ressources des Vietnamiens résidant à l’étranger au service du développement de la ville.

Il l'a invité à renforcer la sensibilisation des Viêt kiêu aux politiques du Parti et à la loi de l’État, ainsi qu'à contribuer à l’édification de communautés vietnamiennes solidaires et puissantes.

Chaque année, environ de 300.000 à 500.000 Viêt kiêu retournent au Vietnam pour des visites familiales, du touris​me ou des voyages d'affaires. Leurs apports à l’économie vietnamienne sont devenus très importants grâce à leurs transferts de fonds comme à leurs connaissances. En effet, depuis 10 ans, l​e ​volume de devises transférées au pays par ceux-ci a augmenté de 10 à 15 % par an. En 2015, le Gouvernement vietnamien l’estimait à 12,25 milliards de dollars. -NDEL/VNA