Hanoi (VNA) - Les touristes sont de plus en plus nombreux à visiter les villages de pêcheurs de la baie de Ha Long, province de Quang Ninh (Nord). Un projet financé par les États-Unis permettra de valoriser plus avant les traditions de ces localités.

Dans la baie de Ha Long. Photo : Duy Minh/CVN

«Financé par l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) pour la période 2014-2017, le projet +Initiative de l’Alliance Ha Long - Cat Bà : promouvoir la participation de la localité et de la communauté + est l’occasion de faire revivre les villages de pêcheurs traditionnels de la Baie de Ha Long. Iloffrira les meilleurs conditions aux organisations domestiques et étrangères pour qu’ils coopèrent au mieux dans la gestion et l’exploitation des potentiels de la baie de Ha Long», a indiqué Hô Thi Yên Thu, directrice adjointe du Centre pour la conservation de la vie marine et le développement communautaire.

Le capital total du projet s’élève à 17,016 milliards de dôngs, dont 13,083 milliards sont des aides non remboursables. Le projet porte sur quatre axes principaux : aider l’aménagement et la préservation du patrimoine; encourager la participation de la communauté dans l’édification du plan d’élevage durable des produits aquatiques; améliorer la communication et renforcer la surveillance.

Afin de valoriser les atouts de la baie de Ha Long tout en prônant l’exploitation durable, le comité de gestion de la baie a également soumis au Comité populaire provincial le Projet de préservation et de développement des produits touristiques des villages de pêcheurs pour la période 2014-2020. Le projet prévoit la création de produits touristiques typiques pour quatre villages de pêcheurs aménagés par le Comité populaire provincial que sont Ba Hang, Hoa Cuong, Cua Van et Vông Viêng.

À chaque village de pêcheurs son atout

Un coin du village de Vông Viêng, dans la baie de Ha Long. Photo : Trân Truong/VNA/CVN

 

Le village de Ba Hang s’efforce de préserver l’écosystème des forêts inondées et de poursuivre le reboisement. Il peut accueillir des touristes, propose la location de kayak et la vente de souvenirs.

Le village de Hoa Cuong se concentre sur la pisciculture et la vente des produits de la mer. Il présente les techniques d’élevage de fruits de mer et offre des services de restauration.

Le village de Cua Van dispose d’un Centre culturel flottant, où sont exposés les objets et valeurs patrimoniales de la communauté des pêcheurs. Les services proposés : la dégustation de plats gastronomiques, la visite du village et des randonnées dans la montagne où l’on peut observer des animaux sauvages.

Le village de Vông Viêng se focalise quant à lui sur la présentation des métiers traditionnels liés à la pêche. Les touristes peuvent accompagner les pêcheurs et apprendre leurs techniques. Ils visitent également la zone d’élevage des huîtres perlières.

Sur le terrain, le nombre de touristes qui viennent dans la baie de Ha Long pour découvrir la vie des pêcheurs a clairement augmenté. Le village de Ba Hang a accueilli 122.000 touristes en 2013 contre 44.000 en 2012; le village de Cua Van 37.000 touristes en 2013, contre 27.000 en 2012.

Le projet «Initiative de l’Alliance Ha Long - Cat Bà» contribuera à préserver le patrimoine naturel de la baie de Ha Long, patrimoine naturel mondial, ainsi que de la Réserve de biosphère mondiale de Cat Bà.-CVN/VNA