Hanoi (VNA) - Depuis novembre 2016, les expositions sur «Hoàng Sa, Truong Sa du Vietnam - preuves historiques et juridiques» présentent en format 3D (VR3D) une maquette de l’archipel Truong Sa, ainsi que plusieurs documents et objets.

Des visiteurs voient la maquette en 3D à l'exposition. Photo : VNA


Organisée conjointement dans l’ensemble du pays par le ministère de l’Information et de la Communication en collaboration avec les autorités locales, l’exposition «Hoàng Sa, Truong Sa du Vietnam - preuves historiques et juridiques» présente sur de grands écrans, en format 3D, des archives, plusieurs documents en han (caractères chinois), en nôm (écriture démotique sino-vietnamienne), en vietnamien et en français publiés du XVIIe au XXe siècle, concernant le processus d'établissement et de défense de la souveraineté vietnamienne sur ces deux archipels.

Ces publications et objets, et une centaine de cartes, font partie des preuves historiques et juridiques collectées par des spécialistes et des chercheurs vietnamiens comme étrangers, y compris de Chine.  Il s’agit de l’une des activités significatives destinées à présenter au public, et plus particulièrement aux jeunes, des informations et des documents précis et incontestables sur la souveraineté maritime et insulaire du Vietnam, afin de réaffirmer la souveraineté indiscutable et de longue date du Vietnam sur ces deux archipels.

En particulier, pendant deux jours de l’exposition tenue à Vinh Long, la maquette de l’archipel Truong Sa (Spratly) en 3D a attiré plus de 3.000 visiteurs, notamment des jeunes.

Selon Cao Minh Thang, chef adjoint de l’Institut des technologies de l'information et de la communication de l’Académie des télécommunications de Hanoï, l’organisation de cette exposition «virtuelle» permet de séduire davantage les visiteurs.

Par ailleurs, grâce à cette nouvelle technologie, les preuves de la souveraineté du vietnamienne sur ces deux archipels de la Mer Orientale pourront être montrées dans les écoles, les établissements et autres lieux public, y compris sur des écrans dans les aéroports.

Ces preuves pourront également être prochainement présentées en plusieurs langues étrangères en vue de diffuser plus largement ces preuves historiques et juridiques dans le monde.

Solidarité et responsabilité

Cette nouveauté permet ainsi de mieux sensibiliser la population et les Viêt kiêu (Vietnamiens résidant à l’étranger), en particulier les jeunes, à la solidarité, mais aussi et surtout à leur responsabilité dans la protection de la souveraineté, surtout en cette période où le pays subit des risques de plus en plus flagrant de violation de sa souveraineté maritime et insulaire. Il en va de même au regard des amis internationaux dans la compréhension de la vérité historique, ainsi que du souhait et de l'aspiration du peuple vietnamien à la paix et à la stabilité en Mer orientale, et à leur maintien.

Fin novembre 2016, le ministère de l’Information et de la Communication (MIC) avait organisé plus de 70 expositions de ce genre dans tout le pays, lesquelles ont suscité plus de 500.000 visites.

S’agissant de l’efficacité de ces expositions, Doan Công Huynh, chef du Département de l’information de base du MIC, a déclaré apprécier l’emploi des technologies 3D, précisant que le MIC les poursuivra et assistera les localités à les organiser.

Il a indiqué également que le MIC rechercherait le moyen de recueillir les opinions des visiteurs sur ces expositions 3D en vue d’en apprécier l’efficacité, en comparaison de toutes les activités organisées pour assurer la plus large communication possible sur l’importance de la protection de la souveraineté du pays, ainsi que pour consolider la fierté nationale. -CVN/VNA