La ville portuaire de Hai Phong (Nord) est réputée pour ses environs, avec la station balnéaire de Dô Son et sa plage de sable fin bordée de filaos verts, mais aussi l’île de Cat Bà, réserve de biosphère mondiale. La ville en elle-même cache bien des surprises. Visite guidée.

Généralement incluse dans le circuit touristique Hanoi - baie de Ha Long, la ville a plus d’un atout dans sa manche pour retenir les visiteurs. Outre la station balnéaire et sa grande plage bordant la presqu’île de Dô Son, le patrimoine est ici à l’honneur, avec d’intéressants monuments historiques, des temples et des pagodes.

Le centre-ville est une combinaison agréable de parcs, de boulevards bordés de grands arbres et de bâtiments coloniaux. Le lac de Tam Bac, construit sous la domination française, est bordé de lampadaires donnant la sensation d’être en région parisienne. Quand l’été arrive, ses berges s’embrasent aux tons rouges des fleurs des flamboyants. En 2012, la ville a investi à coup de milliards de dôngs dans la réfection des trottoirs, des quais autour du lac afin de lui donner une nouvelle physionomie.

Plusieurs ouvrages de Hai Phong méritent l’attention, comme le théâtre municipal qui rappelle l’architecture coloniale française, le pavillon Ken (trompette) et le marché aux fleurs. Ils font de ces lieux un endroit intéressant pour une promenade en direction du temple Nghè dédiée à la femme général Lê Chân. 

Le théâtre municial.

Plus loin, la pagode Du Hang, classée patrimoine historique national, se situe à 2 km vers le Sud du centre-ville. Elle fut construite sous le règne des Lê antérieurs (980 - 1009) et restaurée à plusieurs reprises. La pagode garde encore de nombreuses reliques dont les statues de Bouddha, des urnes, cloches et gongs en bronze, ainsi que le livre de prière Trang A Ham, un très ancien manuscrit bouddhique. 

La pagode Du Hang.

En déambulant dans les rues