Le président du Vietnam Truong Tan Sang et le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon. Photo : VNA

Le président du Vietnam Truong Tan Sang, son épouse et sa délégation sont arrivés le 24 septembre à 12 heures (heure locale)  à New York, États-Unis, pour participer au Sommet de l’ONU.

Dès son arrivée à New York, le président Truong Tan Sang a eu une entrevue avec le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon.

Les deux dirigeants ont estimé que le Sommet de l’ONU adoptant l’agenda de l’après-2015 revêt une signification extrêmement importante pour le développement de tous les pays et de l’ONU dans les 15 prochaines années.

Le président Truong Tan Sang a affirmé que le Vietnam est déterminé à considérer le développement durable comme son orientation permanente et durable. « Le pays a introduit et continue d’introduire les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) dans les stratégies et programmes nationaux, dont l’homme est placé au centre », a-t-il dit.

Le Vietnam, qui est récemment devenu pays à revenu moyen, rencontre beaucoup de difficultés. C’est pourquoi, le chef de l’Etat demande au secrétaire général et à l’ONU d’assister le pays dans la mise en œuvre de l’agenda de 2030.

Membre actif et responsable de la communauté internationale, le Vietnam s’engage à contribuer aux efforts communs de l’Humanité dans la résilience aux changements climatiques et aux activités de maintien de la paix de l’ONU.

Le secrétaire général a hautement apprécié la participation active du Vietnam dans l’élaboration des documents du Sommet adoptant l’agenda de l’après-2015, avant de se déclarer convaincu qu’étant un des pays qui ont très bien réalisé l’initiative « Une ONU » et les OMD, le Vietnam continuera de mettre en œuvre avec succès les Objectifs du Développement durable d’ici à 2030.

À cette occasion, le secrétaire général Ban Ki-moon a également pris en haute considération l’assistance active du Vietnam dans la promotion des relations entre l’ASEAN et l’ONU.

Concernant les questions régionales d’intérêt commun, le président Truong Tan Sang s’est félicité des positions et estimations actives et objectives du secrétaire général de l’ONU sur la Mer Orientale. Il a demandé au président Ban Ki-moon de continuer de soutenir et de promouvoir le règlement des différends par la voie diplomatique, conformément au droit international, notamment la Convention des Nations unies sur le droit de la mer (CNUDM) de 1982 et la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC), en accélérant l’achèvement du Code de conduite en Mer Orientale (COC).

Dans la même ligne, le secrétaire général de l’ONU a affirmé que les différends en Mer Orientale doivent être réglés au moyen de mesures pacifiques, sur la base de la CNUDM de 1982 et de la DOC, l’optique étant de parvenir au COC.

Selon les prévisions, du 25 au 28 septembre, le président Truong Tan Sang assistera à la séance d’ouverture et donnera une allocution à la séance plénière, rencontrera des chefs d’État, assistera au dialogue des entreprises Vietnam - États-Unis sur les impacts de l’Accord de partenariat transpacifique (TPP) sur le Vietnam et les relations Vietnam - États-Unis, et rencontrera des Vietnamiens établis dans ce pays.

Après l’entrevue entre le président Truong Tan Sang et le secrétaire général Ban Ki-moon, le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères Pham Binh Minh a assisté à la signature du « Communiqué conjoint sur l’établissement des relations diplomatiques entre le Vietnam et les Comores ». -VNA