Hanoi (VNA) – Les autorités ont indiqué le 3 mars à la presse qu’une enquête a été ouverte sur le dossier de demande de ratification du titre de vice-président du Comité populaire de la province de Hâu Giang (Sud) pour Trinh Xuân Thanh.
 
Trinh Xuân Thanh. Photo: VNA

Nous avons présenté un rapport à l’organe de police compétent sur ce dossier et le fait qu’il y avait ou non son égarement, a fait savoir le vice-ministre de l’Intérieur Nguyên Trong Thua, ajoutant que le processus d’examen et d’enquête suit toujours son cours.

Visé par un mandat d’arrêt national et international, l’ancien vice-président du Comité populaire de la province de Hâu Giang et ancien président du conseil d’administration de PetroVietnam Construction Joint Stock Corporation (PVC), Trinh Xuân Thanh, s’est livré à la police le 31 juillet, selon le ministère de la Sécurité publique.

Le ministère de l’Intérieur avait reçu deux ensembles de dossiers originaux avec cachet rouge en provenance de la province de Hâu Giang portant sur une demande de ratification du titre de vice-président du Comité populaire de la province de Hâu Giang, a-t-il précisé.

Le secrétariat du ministère de l’Intérieur en a tamponné un exemplaire. Un exemplaire original existe toujours, et le dossier égaré est l’exemplaire original accusé de réception, a encore indiqué le vice-ministre  Nguyên Trong Thua lors de la conférence de presse périodique du gouvernement tenue sous la houlette du ministre Mai Tiên Dung.

La conférence de presse a abordé plusieurs questions d’actualité se rapportant entre autres à la vice-ministre de l’Industrie et du Commerce Hô Thi Kim Thoa, au programme de prêts pour le développement de l’agriculture high-tech et l’envoi au fond de la mer d’un million de m3 de boue de la centrale thermique Vinh Tân. – VNA