samedi 19 août 2017 - 01:19:25

Engager la communauté locale dans la préservation des musiques traditionnelles

Imprimer

 

Les artistes réprésentent le "ca trù". Photo: VNA.

Hanoï (VNA) - Un programme d’échanges des clubs de "ca trù" (chant des courtisanes) et de "trông quân" (chant et danse avec tambourines) de la province de Hung Yên (au Nord) a eu lieu les 7 et 8 juillet, dans le district de Khoai Châu.

Cet événement a réuni plus de 200 artistes de sept clubs venant des districts de Van Giang, de Khoai Châu, de Kim Dông, de Yên My et de la ville de Hung Yên.

Il a fait découvrir aux spectateurs ces musiques traditionnelles à travers des mélodies et danses anciennes exaltant la beauté du Vietnam et des Vietnamiens en général et celle de la province de Hung Yên en particulier.

À cette occasion, le Service de la Culture, des Sports et du Tourisme de la province de Hung Yên a organisé deux cours de "ca trù" avec la participation de près de 200 passionnés qui sont les habitants du district de Khoai Châu, notamment les adolescents et jeunes.

L’UNESCO a inscrit en 2009 le "ca trù" sur la liste du patrimoine immatériel qui nécessitait depuis longtemps une sauvegarde urgente. Actuellement, grâce aux efforts des localités de tous les échelons, cet art traditionnel est connu de beaucoup de jeunes, et même d’étrangers.

En particulier, afin que cet art populaire puisse continuer à vivre au sein de la communauté, l’État a élaboré des politiques et plans d’action pour encourager la participation de la communauté. - NDEL/VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres