L'ambiance était à la fête devant le siège du parti d'Aung San Suu Kyi à Rangoon. Photo: Reuters

Hanoi (VNA) - La Ligue nationale pour la démocratie (LND – parti d’opposition) est en tête dans la plupart des assemblées régionales et ​aux deux chambres, selon ​de nouveaux résultats partiels des élections ​rendus publics mardi 10 novembre.

Selon les résultats du dépouillement du deuxième tour publiés par la Commission électorale du Myanmar (MUEC), le parti d’Aung San Suu Kyi a remporté 29 sièges à la Chambre haute contre deux au Parti pour la solidarité et le développement de l'Union (USDP - parti au pouvoir).

A la Chambre des ​représentants (Chambre basse, la plus importante avec 323 sièges en jeu), la LND a gagné 29 ​sièges, contre deux ​pour l’USDP.

Des 112 sièges des assemblées régionales, elle en a obtenu 95, suivie par l’USDP avec neuf.

En fin de la deuxième journée du dépouillement, la LND ​avait emporté 249 sièges de députés annoncés dans les deux chambres et les assemblées régionales.

Après la fermeture des bureaux de vote, Alexander Graf Lambsdorff, chef de la mission d'observateurs européens, a assuré n'avoir "pas observé de signes de fraude". Mais "le processus est loin d'être terminé" et tout peut arriver lors du décompte ou du transport des urnes.

L’Union européenne a envoyé au Myanmar 150 observateurs afin d’assurer la transparence des élections générales organisées le 8 novembre. Les observateurs européens restent dans ce pays jusqu’en décembre pour élaborer un rapport final sur ces élections. -VNA