Réunion plénière du Comité national de Pilotage de l’intégration internationale, le 9 mars à Hanoï. Photo: VGP

Hanoï (VNA) - "Il est important d’assister le Premier ministre et le gouvernement vietnamiens à définir les orientations, les stratégies et les mesures plus énergiques pour accélérer l’intégration internationale du pays".

C’est en ces termes que s’est exprimé le vice-Premier ministre et ministre vietnamien des Affaires étrangères, Pham Binh Minh, lors de la réunion plénière du Comité national de Pilotage de l’intégration internationale tenue jeudi matin, à Hanoi.

L'objectif de cette réunion était de dresser le bilan des activités dudit comité en 2016 et de déterminer les orientations pour 2017.

L’année 2016 ​a été une année charnière pour le Vietnam, marquant sa nouvelle période d’intégration de plus en plus profonde et intégrale au monde, notamment au niveau économique.

Le Comité national de Pilotage de l’intégration internationale a bien accompli sa tâche de presser les ministères, secteurs et localités à tous les échelons de participer activement à l’intégration internationale sur tous les plans.

Le Parti et l’État vietnamiens, quant à eux, ont promulgué plusieurs documents importants concernant l’intégration internationale du pays. A commencer par les Résolutions N°22 du Bureau politique et N°06-NQ/TW du Comité central du Parti communiste du Vietnam (XIIe mandat). Ces textes ont vocation à accélérer l’intégration à l’économie internationale et de maintenir la stabilité sociopolitique du pays face aux nombreux défis et opportunités que représentent les accords de libre-échange «nouvelle génération» dont le Vietnam est signataire.

Pour conclure cette réunion, le vice-Premier ministre a affirmé que l’intégration internationale avait permis d’accélérer le perfectionnement institutionnel du Vietnam au profit de la population et des entreprises.

Face aux évolutions de plus en plus complexes de la situation politique et économique mondiale, Pham Binh Minh a demandé au Comité national de Pilotage de l’intégration internationale de travailler en étroite collaboration avec d’autres comités de pilotage interdisciplinaires pour assister le Premier ministre et le gouvernement dans l’élaboration des politiques et stratégiques spécifiques.

Pham Binh Minh a aussi jugé nécessaire de mettre en œuvre efficacement les accords de libre-échange déjà signés pour promouvoir les relations extérieures sur le plan économique et commercial. "Il faut également renforcer la sensibilisation de la population et des entreprises sur l’importance d’accélérer l’intégration internationale du pays, ainsi que sur les opportunités que représentent les accords de libre-échange", a-t-il conclu. -VNA