samedi 19 août 2017 - 07:00:40

Economist Intelligence Unit indique les perspectives du Vietnam

Imprimer

Après quelques années ternes, il semble que l'économie vietnamienne connaisse un tournant, selon l'Economist Intelligence Unit (EIU) relevant du groupe britannique "The Economist".

Dans un article intitulé "Improving Prospects", cette entreprise indique que les investissements dans l'industrie manufacturière au service de l'exportation permettent d'améliorer la confiance. Bien que l'instabilité économique demeure, la compétitivité du Vietnam consolide l'optimisme en terme de croissance en 2014, grâce à l'augmentation des investissements directs étrangers (IDE) et des exportations.

Selon l'EIU, le Parti communiste du Vietnam (PCV) sait bien qu'il est nécessaire de se concentrer sur la création d'emplois pour les jeunes et l'amélioration du niveau de vie de la population, parallèlement à la stabilité politique. Une mesure prise par le gouvernement vietnamien consiste à majorer les salaires au début de 2013 et une prochaine majoration est prévue 2014.

A l'heure actuelle, la croissance du secteur des IDE continue de favoriser la création d'emplois au Vietnam. Les investissements versés dans le secteur de l'assemblage électronique progressent et permettent au Vietnam de produire des produits électroniques à haute valeur ajoutée. Ces investissements comprennent des projets de plusieurs millions de dollars de diverses compagnies, dont Panasonic, JBL, Fuji Xerox et Nokia. Le groupe sud-coréen Samsung, en particulier, compte relever ses investissements à Bac Ninh à 2,5 milliards de dollars et lancer la construction d'une usine de 2 milliards de dollars dans la province de Thai Nguyen. Par ailleurs, certains grands détaillants envisagent de s'implanter au Vietnam. Auchan (France), qui a arrêté ses activités au Vietnam il y a cinq ans, projette d'y faire son retour en 2014 avec 500 millions de dollars d'investissement dans les 10 années prochaines.

Le Vietnam s'avère de plus en plus attrayant aux yeux des investisseurs de l'industrie manufacturière au service de l'exportation, car il dispose d'avantages en terme de transports et de matières premières, ainsi que d'un réseau électrique qui couvre plus de 90 % de sa population. Dans l'avenir, l'Accord de partenariat transpacifique (TPP) devrait profiter aux exportateurs au Vietnam, notamment en matière d'accès aux marchés à hauts revenus.

La croissance du PIB du Vietnam serait de 5,3 % cette année et l'Assemblée nationale a adopté un objectif de 5,8 % pour 2014. Avec le renforcement de l'activité de l'industrie manufacturière, l'augmentation des exportations et des signes positifs des investisseurs étrangers, l'EIU table sur une croissance satisfaisante du pays l'année prochaine, en dépit des risques imposés par les créances douteuses dans le secteur bancaire. -VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres