Une boîte d’onguent Sao Vàng sur Amazon. Photo: VNA
Hanoi (VNA) - Depuis peu, l’onguent dermique Sao Vàng, les balais en roseau, les filtres à café... du Vietnam sont très courus sur les sites d’e-commerce, notamment sur Amazon.com et eBay.com. Leur utilité pratique et leur originalité expliquent ce phénomène.

Apparu sur les étals dans les années 1960, l’onguent dermique Sao Vàng (Étoile d’Or) était l’un des composants incontournables de la pharmacopée familiale au Vietnam. Ce médicament a même été exporté en URSS et en Europe de l’Est.

Mais depuis quelques années, l’onguent dermique Sao Vàng se vend de mieux en mieux dans le monde, notamment sur les sites d’e-commerce, dont Amazon.com et eBay.com. À l’étranger, on le trouve de 7 à 8 dollars (160.000 à 176.000 dôngs), soit près de 80 fois son prix au Vietnam. «Rupture de stock» ou «Pas assez de stock», telles sont souvent les annonces sur les sites pour ce produit vietnamien. Car ce dernier, en conditionnement haut de gamme sous forme de petite boîte ronde, traite bien les rhumes, maux de ventre et douleurs musculaires, selon la présentation des sites. De plus, sa petite taille, qui le rend facile à porter sur soi, est très appréciée des utilisateurs étrangers.

D’autres produits traditionnels en vogue

Outre l’onguent dermique, d’autres produits populaires et traditionnels vietnamiens, tels que balais, filtres à café, connaissent le succès sur les sites d’e-commerce, avec des prix multipliés par dix par rapport au Vietnam.

Sur Amazon, un balai de près de 97 cm de long et de plus de 30 cm de largeur, en roseau, se vend entre 15,58 et 19,99 dollars (360.000 à 460.000 dôngs).

Quant aux filtres à café en inox, ils vont de 7,5 à 10,95 dollars (173.000 à 252.000 dôngs) sur Amazon, soit 6 à 8 fois plus qu’au Vietnam.​ -CVN/VNA