De nombreux Vietnamiens amateurs de poésie ont participé à la table ronde.

 

Hanoi (VNA) - La table ronde «La poésie sur le chemin de la vie» a été organisée le 21 février en matinée à l’Institut français de Hanoi (Espace), en présence des poètes André Velter (France), Jean-Pierre Orban (Belgique) et Nguyên Quang Thiêu (Vietnam).

«Cette table ronde a été l’opportunité de célébrer la place particulière que joue la littérature dans l’approfondissement des échanges cultures et de la compréhension mutuelle entre l’Union européenne et le Vietnam». C’est ce qu’a souligné Cécile Leroy, représentante de la Délégation de l’Union européenne au Vietnam, dans son discours d’ouverture de cet événement s’inscrivant dans le cadre de la Journée de la poésie vietnamienne 2016, qui sera inaugurée le 22 février au Temple de la Littérature de Hanoi.  L’événement était placé sous les auspices de cette délégation européenne et de la Délégation Wallonie-Bruxelles au Vietnam.

La littérature, comme d’autres activités artistiques, «possède l’heureuse habilité de transcender les frontières physiques ainsi que les barrières linguistiques et culturelles», a poursuivi Cécile Leroy. Et d’ajouter que nombreuses œuvres de la littérature européenne, classiques ou contemporaines, ont été traduites en vietnamien.
La Délégation de l’Union européenne au Vietnam a invité deux poètes européens de renom, André Velter et Jean-Pierre Orban, respectivement de France et de Belgique (Wallonie-Bruxelles), pour participer à la table ronde. Cet événement contribuera à développer les échanges culturels et promouvoir la diversité de la littérature et de la poésie européennes auprès des Vietnamiens amateurs de poésie.

La vie, c’est comme des chemins

Des lecteurs s’intéressant aux œuvres d’André Velter et de Jean-Pierre Orban.

 

«La vie, c’est comme des chemins. Des pas d’homme qui se dirigent vers une destination commune», a commenté l’animateur Pham Xuân Nguyên, président de l’Association des écrivains de Hanoi. Dans la vie, les parcours sont tracés par la destinée des uns et des autres. Ils s’entrecroisent, se rapprochent, divergent, ils font la vie de chacun et de tous. Vivre, c’est marcher sur ses jambes, guidé par son destin. Au cours de la marche, la poésie et la littérature se créent : les hommes ont besoin de compagnons, afin de partager des sensations, des sentiments, des expériences vécues, des leçons tirées de la vie des uns et des autres.

Pour l'écrivain français Stendhal, un roman est un miroir qu’on promène sur une grande route, reflétant tantôt l'azur des cieux, tantôt la fange des bourbiers au bord du chemin. On peut ajouter : tantôt l’univers infini enfoui dans l’âme de chacun. Ardues sont les routes par lesquelles les hommes parcourent la terre, traversant déserts, marécages, plaines ou hauts plateaux.

Où sont les jeunes filles des légendes dont la mission est d’y semer des fleurs, se demande l’écrivaine suédoise Selma Lagerlof. Ces fleurs sur les chemins de la vie, n’est-ce pas précisément la poésie ?

Les versions en vietnamien des poèmes d’André Velter et de Jean-Pierre Orban ont été présentées aux lecteurs vietnamiens, lus par Nguyên Quang Thiêu et Pham Xuân Nguyên.

Quelques œuvres d’André Velter et de Jean-Pierre Orban.

André Velter, né le 1er  février 1945 à Signy-l'Abbaye dans les Ardennes, est un poète, essayiste, chroniqueur et homme de radio français, même s’il ne se reconnaît qu’une seule qualité : celle de «voyageur». Ses poèmes sont traduits dans une trentaine de langues. Il a reçu de nombreux prix littéraires dont le Mallarmé en 1990 et le Goncourt de poésie en 1996. Il a multiplié les collaborations avec d'autres artistes, des photographes, des peintres, des musiciens, des chanteurs, des comédiens, des metteurs en scène.

Jean-Pierre Orban est né en Belgique d’un père belge et d’une mère italienne. Il a fait des études de philosophie, de théâtre et de journalisme. Il écrit des textes pour le théâtre qui sont régulièrement mis en scène, et est aussi auteur pour la jeunesse. Il est titulaire du Prix du livre européen 2015.

Le 22 février, la Délégation de l’Union européenne au Vietnam et les ambassades de quelques pays membres mettront en valeur la diversité de la poésie européenne au Temple de la Littérature de Hanoi. Une soixantaine d’œuvres d’auteurs européens sera présentée au public vietnamien. Les poètes André Velter et Jean-Pierre Orban échangeront avec les lecteurs vietnamiens. -CVN/VNA​​​