Le Vietnam participe à une conférence de l'ONU sur les droits de l'homme. Photo: VNA

Hanoi (VNA) ​- Les droits de l'homme sont les valeurs communes de l'humanité, ses réalisations obtenues lors de ses luttes menées des milliers d'années durant. Actuellement, la garantie des droits de l'homme est l'objectif de la communauté internationale. Elle est aussi mentionnée bien en évidence dans la politique des pays et l’agenda des organisations internationales.

"Avec l’option conséquente de respecter et de garantir les droits et les libertés de la population, le Vietnam a contribué, ​de manière volontaire, au renforcement de la coopération internationale en la matière. Ce travail s'est traduit par la participation aux pactes internationaux et le respect des engagements internationaux, ce contribuant considérablement à la garantie des libertés et des droits fondamentaux de la population vietnamienne", a affirmé le vice-ministre vietnamien des Affaires étrangères Ha Kim Ngoc, lors d’une interview accordée au reporter de l’Agence vietnamienne d’information (VNA) à l’occasion de la Journée internationale des droits de l’homme (10 décembre).

Coopération internationale en matière des droits de l’homme

"L’option conséquente du Vietnam est de s'efforcer d’assurer le bénéfice complet des libertés et des droits fondamentaux de la population. ​Le Vietnam prend ainsi en haute considération le renforcement de la coopération internationale en la matière sur la base de l’égalité, du respect et de la compréhension mutuels. Dans ce contexte d’intégration internationale profonde, la coopération entre le Vietnam et les pays et les organisations internationales est élargie", a affirmé Ha Kim Ngoc.

Le Vietnam a établi le mécanisme de dialogue officiel sur les droits de l’homme avec cinq pays et partenaires que sont les États-Unis, l’Union européenne, la Suisse, la Norvège et l’Australie et d’autres chaînes d’échanges informelles. Le Vietnam participe activement aux forums multilatéraux sur les droits de l’homme en tant que membre du Conseil des droits de l’homme de l’ONU.

La participation aux pactes internationaux et la réalisation des engagements internationaux en relation sont des missions importantes du Vietnam dans l​'objectif de s’orienter vers les normes fondamentales et universelles sur les droits de l’homme, d’introduire les règlements internationaux sur les droits de l’homme dans les politiques et la loi vietnamiennes.

Le Vietnam signataire de pactes et conventions internationaux sur les droits de l’homme

Le Vietnam participe à sept des neuf pactes internationaux sur les droits de l’homme. Le Vietnam est le deuxième pays du monde et le premier pays en Asie ​à ​avoir signé la Convention internationale des droits de l’enfant. Début 2015, le Vietnam a ratifié la Convention relative aux droits des personnes handicapées et la Convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants.

Le Vietnam a également participé à 20 conventions sur les droits du travail de l’Organisation internationale du travail, dont cinq conventions fondamentales.

Le Vietnam participe à la Convention internationale des droits de l’enfant. Photo: VNA

Les efforts du Vietnam sont concrétisés par sa participation nombreuse aux pactes et conventions internationaux, mais aussi par sa volonté, sa responsabilité et ses obligations de signataire de ces documents internationaux. Concrètement, le Vietnam a promulgué des dizaines de milliers de textes juridiques, élaboré et soumis 16 rapports nationaux aux comités concernant les droits de l’homme et renforcé la sensibilisation auprès de la population sur les pactes et conventions internationaux concernés par le biais des médias.

Le Vietnam est actif dans l’application des autres engagements internationaux sur les droits de l’homme, dont l’Examen périodique universel (EPU) du Conseil des droits de l’homme de l’ONU. Le pays a pour la première fois mené l’EPU en mai 2009, en acceptant 96 des 123 recommandations. Le deuxième a été mené en février 2014 avec l'acceptation de 182 des 227 recommandations. Récemment, le Premier ministre a approuvé le Plan global sur la mise en œuvre de ces 182 recommandations.

Contributions actives du Vietnam

Au travers des activités de coopération internationale sur les droits de l’homme, le Vietnam a l’opportunité de manifester son rôle et ses contributions à l’édification des valeurs sur les droits de l’homme au niveau régional comme international. Cela est conforme à l’orientation de la politique extérieure du Vietnam dans la nouvelle période de développement, où il doit participer plus activement au processus d’édification des règles et des normes communes.

Le Vietnam estime les dialogues, la coopération pour réduire les différences et éviter des confrontations en matière des droits de l’homme. Il soutient également la conformité et l’égalité entre les droits et entre les droits personnels et les droits collectifs.

La participation et les contributions du Vietnam sont hautement appréciées par la communauté internationale. Des nations saluent la participation et l’application pleine des pactes et conventions internationaux du Vietnam ainsi que la volonté dont il fait preuve dans l’application des recommandations de l’EPU et l’élaboration des rapports nationaux.

Cependant, le Vietnam rencontre des difficultés dans la mise en œuvre de ses engagements, qui concernent les ressources humaines. ​En effet, le pays ne compte pas suffisamment d’experts chargés des droits de l’homme, dans l’élaboration des rapports, ou encore dans la coordination entre les organes concernés pour la mise en œuvre de ses engagements…

Les orientations pour les activités futures

Le Vietnam continuera à mettre en œuvre ses engagements internationaux, envisage de participer à certains autres pactes internationaux, valorisera son dynamisme et sa responsabilité lors des forums internationaux sur les droits de l’homme et contribuera plus activement aux organes onusiens dont il est membre.

Le pays continuera de réaliser les recommandations de l’EPU et d’améliorer la qualité des rapports nationaux, étudiera la création d’une banque de données sur les droits de l’homme, renforcera la formation d’experts chargés des droits de l’homme ​afin que des membres vietnamiens puissent faire leur entrée aux comités relatifs aux droit de l’homme.

Le Vietnam doit exercer des efforts continus pour respecter ses engagements ainsi que les pactes et conventions internationaux sur les droits de l’homme dont il est signataire. Durant ces dernières décennies, le pays a mobilisé la participation des secteurs, des échelons à cette mission. Dans le futur, le pays poursuivra cette tendance pour contribuer plus efficacement et activement à la garantie des droits de l’homme au niveau mondial. -VNA