Colloque sur les acquis du Vietnam en matière des droits de l'homme, tenu mercredi à Hanoi. Photo: VOV
Hanoi (VNA) -  L’homme est au cœur de toutes les politiques du Parti et de l’Etat vietnamien.

C’est ce qui ressort d’un colloque organisé ce mercredi à Hanoi par l’Académie nationale de politique Ho Chi Minh, destiné à faire le bilan des avancées du Vietnam depuis 70 ans en matière de défense des droits humains.

La Constitution de 2013 dispose de 36 articles sur les droits de l’homme et sur les devoirs et droits fondamentaux du citoyen. Pour la première fois, elle stipule : « L’Etat doit garantir et valoriser le droit de maître du peuple ; reconnaître, respecter, défendre et garantir les droits de l’homme et du citoyen ;  et mener à bien l’objectif «  le peuple prospère, le pays puissant, la société démocratique, équitable et civilisé ».

Le vice-ministre des Affaires étrangères Ha Kim Ngoc a indiqué que « le Vietnam a ratifié la plupart des Pactes internationaux fondamentaux sur les droits de l’homme et a apporté ​une part importante dans la mise en œuvre des engagements internationaux en la matière ».

Dans le processus d’intégration mondiale, mettre en œuvre strictement les engagements et les pactes internationaux sur les droits de l’homme revêt une signification extrêmement importante, contribuant à l'exécution de la préconisation constante du Vietnam de  garantir et promouvoir les droits de l’homme, ainsi qu’au renforcement de ses relations avec d’autres pays et organisations internationales afin de rehausser ​sa position et ​son prestige sur la scène internationale.

Les délégués ont jugé les succès obtenus par le Vietnam en matière de droits de l’homme comme "extrêmement importants et concernant tous les domaines de la vie sociale", e​t appel​é à un perfectionnement du système juridique pour promouvoir ​ces droits au Vietnam. -VNA