Hanoi, 31 juillet  (VNA) - La 12e session du Comité central de pilotage de la prévention et de la lutte contre la corruption a eu lieu ce lundi matin à Hanoi sous l'égide de son président Nguyen Phu Trong, secrétaire général du Parti communiste du Vietnam (PCV).

Le secrétaire général du Parti communiste du Vietnam Nguyên Phu Trong prend la parole à la session du Comité central de pilotage de la lutte contre la corruption. Photo : VNA


Le Comité central de pilotage de la lutte contre la corruption a ​donné des opinions sur les résultats de la mise en œuvre de son travail au cours du 1er semestre de l’année et fixé les missions d​es six derniers mois de l’année.

Au cours du premier semestre, grâce aux efforts de tout le Parti, de tout le peuple et de tout le système politique, le pays a enregistré des résultats positifs sur le développement socioéconomique. Le travail de prévention et de lutte contre la corruption et le gaspillage a été renforcé. Des affaires de corruption  graves et complexes ont été punies de façon rigoureusement équitable.

Le Comité central de pilotage de la lutte contre la corruption se concentre sur la direction de la mise en application de la conclusion  N°10-KL/TW du Bureau politique sur l’intensification de la direction du Parti pour la prévention et la lutte contre le gaspillage,  l’élaboration et le perfectionnement des institutions ​socioéconomiques et la promulgation des documents importants du Parti, de l’Etat sur la prévention et la lutte contre la corruption.

Le travail de contrôle, d’inspection, d’audit dans des domaines sensibles a été réalisé. Le comité de central de pilotage a demandé d’intensifier le rythme de traitement des affaires de corruption et des affaires économiques graves et complexes, le travail d’information et de propagande sur ce fléau et de rehausser l’efficacité de coordination entre les organes concernés dans la prévention et la lutte contre la corruption.

Pour les six derniers mois de l’année, le comité a donné sept groupes de tâches, dont la poursuite de l’exécution efficace des règlements du Parti et de l’Etat sur la prévention et la lutte contre la corruption, la création de changements dans ce travail, notamment dans les localités, et le renforcement des contrôles, des inspections, de l’audit dans les domaines sensibles.

S’adressant à la session, le secrétaire général du Parti communiste du Vietnam Nguyên Phu Trong a demandé de se concentrer sur la mise en œuvre des documents et décisions du Bureau politique, du secrétariat et des règlements du gouvernement sur le contrôle, la supervision, la déclaration des biens, ajoutant que le travail d’information et de propagande joue un rôle important.

Le travail de prévention et de lutte contre la corruption doit être poursuivit de façon plus énergique et plus efficace, a conclu le secrétaire général du PCV Nguyên Phu Trong. - VNA