Donald Trump signe la fin de la participation des Etats-Unis au TPP. Photo: Reuters

Washington (VNA) -  Le nouveau président américain Donald Trump a signé ​le 23 janvier dans le Bureau ovale un document mettant fin à la participation des États-Unis à l'Accord du partenariat transpacifique (TPP), âprement négocié pendant des années par l’administration Obama.

Ce traité a été signé en 2015 par 12 pays d’Asie-Pacifique représentant 40 % de l’économie mondiale. Mais le texte, qui va bien au-delà de la simple levée des barrières douanières, n’était pas encore entré en vigueur, en l’absence de ratification par le Congrès américain.

«Nous en parlions depuis longtemps», a-t-il déclaré aux journalistes présents lors de la signature, jugeant que cette décision était «une bonne chose pour le travailleur américain». Durant sa campagne, Donald Trump avait dénoncé un accord « terrible », contraire selon lui aux intérêts des travailleurs américains.

Le traité a été signé par 12 pays: Australie, Brunei, Canada, Chili, Japon, Malaisie, Mexique, Nouvelle-Zélande, Pérou, Singapour, États-Unis et Vietnam. Actuellement, des pays membres du TPP envisagent la possibilité de mettre en œuvre cet accord sans la participation des Etats-Unis. -VNA