L’archipel de Bà Lua. Photo : TD

 

Hanoi (VNA) - Le Vietnam compte plus de 3.400 km de côtes avec des étendues infinies de sable fin, de criques, de lagons, de formations rocheuses. N’ayant rien à envier aux grands sites balnéaires du monde, les plages du pays sont les destinations favorites de nombreux touristes étrangers.

Bà Lua

L’archipel de Bà Lua comprend environ 45 petites et grandes îles dans les eaux du district de Kiên Luong, au large de la ville de Hà Tiên (province de Kiên Giang, delta du Mékong). Il est considéré comme une sorte de «baie de Ha Long du Sud».

Selon les habitants locaux, Bà Lua était le nom d'une belle femme sino-vietnamienne vivant à Hà Tiên. C’est son mari occidental qui lui aurait acheté cet endroit paradisiaque. Parsemé de nombreuses grottes, l’archipel compte environ 2.300 personnes réparties sur dix îles tandis que la grande majorité des îlots, culminant à près de 100 mètres de haut, restent inhabités.

Situé dans des eaux peu profondes, Bà Lua rencontre rarement de vents violents. L’archipel est donc tout à fait adapté aux touristes qui souhaiteraient voyager à bord de petites embarcations. Les bateaux de pêche restent d’ailleurs le seul moyen de transport possible pour visiter les nombreuses grottes.

Binh Ba

 

Située dans la ville de Cam Ranh, province de Khanh Hoà (Centre), l’île de Binh Ba est renommée pour ses homards et ses paysages naturels, pour sa tranquillité aussi.

L’île de Binh Ba est en effet peu touristique et, contrairement à bien d’autres plages du littoral, l’eau est transparente et digne des plus belles cartes postales. Profitez d’un séjour farniente dans un petit coin de paradis loin de l’agitation urbaine !

Parmi les plages les plus célèbres figurent Chuong, Nôm et Nhà Cu. Les touristes peuvent contempler le lever du soleil à Chuong et le coucher à Nôm. La plage de Nhà Cu séduit quant à elle par la beauté de ses coraux.

Binh Hung

L'île de Binh Hung. Photo : DL

 

L’île de Binh Hung, dans la baie de Cam Ranh, province de Khanh Hoà (Centre), est devenue une nouvelle destination en raison de sa beauté sauvage. Vous pouvez y visiter le phare de Hon Chut, la plage de Kinh, entre autres.

L’île est à environ 10 minutes du continent en bateau. Les visiteurs qui débarquent sont ébahis  par ses eaux transparentes. Les plages ne sont pas aussi longues qu’à Mui Ne ou Nha Trang, mais toujours propres.

Vous pourrez nager et vous détendre, et surtout profiter de spécialités comme homards, escargots, calmars…

Nam Du

L’île de Nam Du. Photo : DL

L’archipel de Nam Du, plus lointain, est situé au Sud-Est de l’île de Phu Quôc et à 90 km à l’Ouest de la ville de Rach Gia (province de Kiên Giang). En tant que nouvelle destination du tourisme balnéaire, il a sa propre séduction : 100% sauvage !

Ce petit coin de paradis compte 21 îles et possède de magnifiques plages de sable fin blanc. L’archipel comprend de nombreuses îles, dont la plus large, Cu Tron, mesure 9 km2 et la plus petite, Hon Lo, seulement 200 m2. Sauvage et relativement méconnu, cet endroit, où peu de circuits touristiques sont organisés, ravira les plus aventureux et les adeptes du roman Paul et Virginie.

Cù Lao Chàm

L’île de Cù Lao Chàm. Photo : Lê Lâm/VNA

 

Cù Lao Chàm est un ensemble d’îlots de la province de Quang Nam (Centre), situé à 15 km de la plage de Cua Dai. Il est accessible en bateau express depuis la côte de Cua Dai. L’archipel a été désigné en 2009 par l’UNESCO comme Réserve de biosphère du monde pour sa diversité d’espèces marines (coraux, mollusques, crustacés et algues). Ses huit îlots ont des appellations pleines de mystères, notamment Hon Dài (îlot longue), Hon Mô (îlot de la tombe), Hon La (îlot de la feuille), Hon Tai (îlot de l’oreille) et Hon Ông (îlot de monsieur).

Cù Lao Cham est connu d’abord comme un vestige historique étroitement lié à la naissance et au développement de l’ancien port commercial de Hôi An. (à suivre) –CVN/VNA