Le Luong Minh, secrétaire général de l'ASEAN. Photo : VNA
 

L'ASEAN est l'une des organisations ​de plus forte diversité ​du monde, a estimé le secrétaire général de l'ASEAN Le Luong Minh lors d'une interview avec l'Agence vietnamienne d'Information (VNA), à l'occasion d​u 48e anniversaire de la fondation de cette association (8 août).

L'ASEAN a ​fait de cette diversité un atout pour ​le développement et l'intégration de cha​cun de ses membres ​comme pour la sienne propre. Elle a activement coopér​é avec l'Union européenne et est reconnue désormais comme l'une de deux organisations régionales les plus réussies du monde.

Sur la base des principes fondamentaux du Traité d'amitié et de coopération en Asie du Sud-Est, dont le respect de l'indépendance, de la souveraineté, de l'intégrité territoriale, de l'égalité et du caractère national de chaque pays, la non-ingérence dans les affaires intérieures, le règlement des différends ​par la voie pacifique, ainsi que le non recours à la force ou à la menace d'y recourir, l'ASEAN a développé une culture de la négociation et un principe du consensus en vue ​d'instaurer la confiance entre ses membres, ainsi que pour assurer la paix et la stabilité à la région.

De 2001 à 2013, l'ASEAN a obtenu trois succès importants que sont un PIB ayant triplé pour atteindre près de 2.800 milliards de dollars en 2014, ​un rôle central dans les mécanismes de garantie de la paix, de la sécurité et de la stabilité dans la région, ainsi que l'édification de la Communauté économique de l'ASEAN par l'intermédiaire d'un processus d'auto-renouvellement.

Concernant le rôle et la position de l'ASEAN, Le Luong Minh a ​souligné que l'Association avait un rôle important dans l'assurance de la paix et de la sécurité en Mer Orientale, ainsi que la promotion du dialogue et de la coopération dans des problèmes maritimes.

Sur le plan économique, l'ASEAN est une région de plus en plus dynamique avec un rythme de croissance élevé. Elle a atteint de résultats tangibles en matière socioculturelle, notamment en termes d'élaboration et de renforcement des institutions, des politiques et mécanismes au service du développement humain, de la promotion des droits de l'homme, du bien-être social, et du développement de l'identité de l'ASEAN.

En matière de ​relations extérieures, l'association régionale a établi des relations de partenariat stratégique ou intégral avec dix pays de dialogue. 83 pays et organisations régionales ont nommé​ un ambassadeur au​près l'ASEAN.

S'agissant du processus de ​fondation de la Communauté de l'ASEAN, ​Le Luong Minh a ​affirmé que cet événement, prévu ​à la fin de cette année, permettra à l'association ​de devenir une entité politique et économique à part entière ​et au rôle important dans la région.

Sur la vision de la Communauté de l'ASEAN pour l'après-2015, il a ​indiqué qu'en dehors de nouveaux programmes de coopération visant à resserrer les liens au sein de la région, l'ASEAN  accorderait une priorité au renforcement des institutions, à l'amélioration de l'efficacité de la coordination entre ses trois piliers que sont "sécurité-politique", "économie", et "culture-société".

Selon Le Luong Minh, les plans directeurs relatifs aux trois piliers comprendront des mesures concrètes et faisables ​afin de produire des effets positifs sur la vie ​de la population aséanienne. Cela contribuera au renforcement de la solidarité et de l'unité, ainsi qu'au développement du rôle central de l'ASEAN dans le maintien de la paix et de la sécurité ​au sein de la région, comme à la conservation de son rôle prédominant dans la structure régionale en cours de formation, a-t-il conclu. - VNA