La zone économique frontalière de Hoanh Mo-Dong Van.

Quang Ninh (VNA) – La province de Quang Ninh a rendu public en 2015 les plans d’aménagement de deux zones économiques frontalières que sont Hoanh Mo-Dong Van et Mong Cai. Cette province septentrionale ​frontalière avec la Chine s’organise pour capter plus d’investisseurs dans ces deux zones.

Située dans le district de Binh Lieu où se trouve le poste-frontière de Hoanh Mo, la zone économique de Hoanh Mo-Dong Van jouxte la ville portuaire chinoise de Fang Cheng. Cao Tuong Huy, secrétaire du comité du Parti de Binh Lieu, estime que la zone deviendrait plus ​dynamique si le poste-frontière de Hoanh Mo, à l’identique de celui existant du côté chinois, était reconnu au niveau international. "Binh Lieu doit compter sur ses propres moyens et ses propres atouts pour se développer. A court terme, nous souhaitons attirer l’intérêt d’un plus grand nombre d’investisseurs", a-t-il affirmé.

La zone économique frontalière de Mong Cai comprend la ville de Mong Cai et neuf communes du district de Hai Ha. Elle s’étend sur 121.000 hectares et souhaite accueillir principalement des projets dans les secteurs du commerce, du tourisme et de l’industrie.  Elle jouxte, côté chinois, la ville de Dong Xing, rattachée à la province du Guangxi. "La publication du plan d’aménagement de la zone était nécessaire car elle permet aux investisseurs de connaître les secteurs prioritaires de la zone", précise Nguyen Ngoc Hung, le directeur adjoint de Ngoc Ha, une société d’import-export.

"Nous avons perdu beaucoup de temps et d’argent à identifier les secteurs dans lesquels nous voulions investir et à chercher les bons emplacements pour implanter nos usines. Avec la publication de ce plan d’aménagement, tout est clair et notre travail est plus facile. L’important est que la zone encourage les investissements à long terme. C’est plus rassurant", a indiqué Nguyen Ngoc Hung.  

Grâce à la modernisation de ses infrastructures touristiques, la ville de Mong Cai a attiré un plus grand nombre de touristes vietnamiens et étrangers. Nguyen Thi Thanh Huyen, directrice de l’Agence de voyage Hai Lam Sa fait savoir que les touristes à Mong Cai sont essentiellement Vietnamiens et Chinois. Ils apprécient la modernisation de la ville. ​Et d'espérer accueillir encore plus de touristes étrangers, et pourquoi pas des Européens.

La zone économique frontalière de Mong Cai a d’ores et déjà attiré une vingtaine de projets d’investissement direct étranger pour un montant total de plus d’un milliard de dollars. Dès la publication de son plan d’aménagement et en une seule journée, la zone de Hoanh Mo-Dong Van a, quant à elle, capté plus de 1.000 milliards de dongs. -VOV/VNA