jeudi 30 mars 2017 - 17:53:12

Développer l’agriculture high-tech au service de la modernisation de l’agriculture

Imprimer

Photo d'illustration: nhandan.com.vn.
 

Lam Dong (VNA) - Le ministère de l’Agriculture et du Développement et le Comité populaire de la province de Lâm Dông (Hauts Plateaux du Centre) ont organisé le 2 décembre une conférence ​sur le thème «Développer l’agriculture high-tech au service de la modernisation de l’agriculture et d​es zones rurales».

L’événement ​a lieu dans le contexte où toutes les localités renforcent l’application des hautes technologies dans l’agriculture en poursuivant la grande option du gouvernement vietnamien de moderniser ce secteur, a indiqué le vice-ministre de l’Agriculture et du Développement Lê Quôc Doanh lors de la conférence.

En effet, à la suite de l’entrée en vigueur de la loi sur les hautes technologies en 2009, le gouvernement a promulgué la décision numéro 1895/QD-TTg (17/12/2012) ratifiant le programme d’application des hautes technologies dans l’agriculture, puis la décision 575/QD-TTg sur l’aménagement des régions et zones high-tech à l’horizon de 2020 et sa vision pour 2030. Ces textes constituent la base juridique permettant aux localités de créer et de multiplier différents modèles, régions et zones high-tech et d’inciter les entreprises à y investir. Dans le domaine agricole, l’efficacité économique de ces structures est nettement visible parce qu’elles contribuent à améliorer la connectivité entre les entreprises et les agricultures, à développer les chaînes de valeur agricole, et à fortifier la compétitivité des produits agricoles vietnamiens.

Actuellement, outre les projets de construction de deux grandes zones agricoles high-tech dans les provinces de Hâu Giang et Phu Yên qu’il a approuvé, le gouvernement a donné son feu vert à la création d’autres zones dans les huit villes et provinces suivantes : Thai Nguyên, Quang Ninh, Thanh Hoa, Khanh Hoà, Hô Chi Minh-Ville, Binh Duong, Cân Tho et Lâm Dông.

Pham S, vice-président du Comité populaire de Lâm Dông, a souligné que la province ne veut pas rester en dehors de cette tendance de développement du fait qu’une agriculture high-tech, moderne et durable est la seule réponse qui offre aux produits agricoles de Lâm Dông un meilleur accès aux marchés étrangers.

Des projets d’application des hautes technologies dans l’agriculture s'y épanouissent en effet de plus en plus largement et l’on observe aussi un engagement de plus en plus actif et en grand nombre des acteurs locaux. La surface en agriculture high-tech de Lâm Dông s’élève cette année à 49.000 ha, ce qui représente 17% de ses terres réservées aux exploitations agricoles. L’agriculture lui rapporte une recette moyenne annuelle de 175 millions de dôngs/ha, dont environ 400-500 millions de dôngs résultent de la production maraîchère high-tech. Certaines fermes de floriculture ont rapporté 3 milliards de dôngs/ha/an. -NDEL/VNA

 

Vos commentaires sur cet article ...
Autres