Photo: Internet

Hanoi (VNA) - Le Biotechnology & Biological Sciences Research Council (BBSRC - Conseil de la recherche en biotechnologies et sciences biologiques) vient de rendre public 13 projets financés par le Fonds Newton, d'une valeur de 6,7 millions de livres, dans le cadre de son Programme de riz durable.

Ces projets sont menés par des groupes de recherche de Grande-Bretagne, de Chine, de  Thaïlande, des Philippines et du Vietnam, à travers de nombreux travaux en commun autour de la production rizicole.

Ils permettront de relever les principaux défis sur la sécurité alimentaire en Asie du Sud-Est comme dans le monde dans le contexte de dérèglement climatique et de lutte contre les ravageurs des cultures.

Ces 13 projets contribueront à renforcer la production durable de riz en résolvant une série de questions importantes telles que  qualité du riz, efficacité de la photosynthèse et utilisation des ressources, résistance à la pression biologique et non biologique, développement des technologies et de nouveaux outils de recherche.

Le docteur Melanie Welham, directrice du BBSRC, a souligné que "la coopération régionale  en Asie du Sud-Est pour résoudre la grande question de la sécurité alimentaire dans le contexte de changement climatique mondial a un rôle important. Nous sommes heureux que cette initiative ait connecté les fonds de soutien des pays et renforcé la coopération dans la région, ce qui conduira sans doute à une coopération importante dans la recherche à l'avenir".

Le riz est l'aliment de base de plus de la moitié de la population mondiale et un aliment clé dans 17 pays d'Asie-Pacifique, 9 pays d’Amérique du Nord et du Sud, et 8 pays africains. Le riz représente 20% de la consommation de nourriture dans le monde, contre 19% pour le blé et 5% pour les céréales. -CPV/VNA