dimanche 26 mars 2017 - 14:22:06

Développement d’une énergie thermique respectueuse de l'environnement

Imprimer

Hô Chi Minh-Ville, 18 mars (VNA) - Les centrales thermiques à charbon sont actuellement privilégiées pour assurer la sécurité énergétique nationale. Le développement de l’énergie thermique doit être planifié conformément à la protection de l'environnement.
 
Centrale thermique à charbon de Duyên Hai 1, province Trà Vinh. Photo : CVN
La centrale thermique Duyên Hai 1, l'une des quatre centrales thermiques à charbon planifiée et construite dans la province de Trà Vinh (Sud). Elle est en service depuis janvier 2016 afin de répondre aux besoins d’électricité, en particulier de la zone économique du Sud. D'une capacité de 600 MW, elle est équipée de technologies de pointe permettant de contrôler activement les émissions polluantes dans l'environnement.
 
Nguyên Huu Phiên, directeur de la centrale thermique Duyên Hai 1, a déclaré : «Pour l'investissement de la centrale thermique Duyên Hai 1, on a choisi des systèmes de traitement de déchet et de pollution de l’air tels que le système de réduction de N0x, les filtres électrostatiques et un système de désulfurisation. Ces 3 systèmes permettent de contrôler le niveau de l’air pollué conformément aux normes environnementales du gouvernement".

Selon le plan de développement de l’électricité nationale pour la période 2011-2020 et ses orientations pour 2030, le charbon devrait représenter environ 50% des ressources d’énergie dans la production d’électricité. La quantité de charbon consommé sera autour de 120 millions de tonnes par an, dont environ 80 millions de tonnes devraient être importées.

Solutions pour protéger l'environnement

Selon les experts, les gestionnaires et les autorités locales, des politiques de développement du segment thermique à charbon sont nécessaires pour la sécurité énergétique. Néanmoins, les rejets polluants dus au processus de production sont très importants. Des incidents ont en particulier été constatés dans la centrale thermique Vinh Tân (province de Binh Thuân), par exemple. Selon les experts, la solution à long terme est de transformer ces rejets polluants (cendres et scories de charbon) en matériaux de construction respectueux de l'environnement.
 
Nguyên Van Duoc, vice-président du Comité populaire de la province de Long An, a souligné : "Il faut appliquer des technologies modernes pour traiter les questions environnementales. En outre, lors du fonctionnement des machines thermiques, nous devons contrôler sérieusement les effets néfastes pour l’environnement, avec la supervision de l'État pour le cas où la conscience des entrepreneurs  serait insuffisante au regard de la protection de l'environnement”.

Selon le ministère de l'Industrie et du Commerce, en se basant sur l'expérience de certains pays et en appliquant des technologies similaires ou identiques à celles de la centrale thermique à charbon de Duyên Hai, on pourrait réduire la consommation de charbon et les émissions dangereuses.

Phuong Hoang Kim, vice-directeur général du Département de l'énergie du ministère de l'Industrie et du Commerce a déclaré : "Depuis que les centrales thermiques ont été testées, on a demandé d'évaluer les impacts des centrales thermiques sur l'environnement ".

Actuellement, le Vietnam est le 3e du monde en matière de centrales électriques à charbon avec 20 usines en opération. Il est également prévu qu’en 2020, la région du delta du Mékong possèdera 14 centrales électriques en activité.

Si les centrales thermiques à charbon sont contrôlées sérieusement dès leur conception et si les technologies sont bien utilisées, le développement de centrales thermiques répondra certainement à la fois aux besoins énergétiques et à la protection de l'environnement. – CVN/VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres