Hanoi (VNA) - Lancé en janvier 2015, «Responsible Travel» est un projet de jeunes Vietnamiens étudiant au Royaume-Uni. Le but est d’élaborer des tours qui réconcilient le voyage avec les activités humanitaires.

Miss Vietnam 2014, Nguyên Cao Ky Duyên (centre), lors d'un voyage responsable. Photo : baodautu.vn

​Le tourisme responsable est un nouveau genre, voué à l’amélioration de la réciprocité entre les touristes et la population locale. «Responsible Travel» (voyage responsable) est un des projets ayant été appréciés au Concours de début de carrière de 2015, organisé par la Chambre de Commerce et d’Industrie du Vietnam. Les créateurs de ce projet sont des jeunes Vietnamiens étudiant au Royaume-Uni.

Lancé en janvier 2015, «Responsible Travel» a pour objet d’élaborer des tours qui réconcilient le voyage avec les activités humanitaires. À la fin de chaque circuit, un gala est organisé afin que les touristes et la population locale aient des échanges. Le projet est testé dans les régions montagneuses et lointaines du Nord disposant de potentiels de développement de ce type de tourisme comme le Village Lac 2 à Mai Châu, dans la province de Hoà Binh, et au bourg de Sa Pa, dans la province de Lào Cai. «Pour développer un tourisme durable, nous avons élaboré des circuits dans lesquels les voyageurs découvrent des paysages naturels en participant à des activités humanitaires», a souligné un des jeunes créateurs, avant de préciser que d’une certaine manière, ces touristes se retrouvent bénévoles.

Les premiers résultats de ce projet sont satisfaisants. «À l’issue des 2e et 3e trimestres de 2015, le résultat avant imposition s’élevait à près de 300 millions de dôngs, dont plus de 95% issus de l’exploitation des services touristiques, et le solde, de la vente de maillots uniformes», a informé un représentant des créateurs.-CVN/VNA