dimanche 20 août 2017 - 15:06:27

Développement de la production de composants aériens au Vietnam

Imprimer

Pionnière dans la production de composants aériens au Vietnam, la Société MHI Aerospace Vietnam (MHIVA) présente ces derniers temps un bilan très positif.

Un millier de volets d’avions ont été fabriqués par la Société MHI Aerospace Vietnam (MHIVA). C’est la première du Vietnam spécialisée dans la production de composants de l’avion civile. Elle a commencé à produire des volets d’avion en 2009 sous la surveillance des experts de Boeing. Le volet ou dispositif hypersustentateur est une partie importante de l’avion. Ce dispositif qui est installé sur l’aile d’un avion permet d’augmenter sa portance à basses vitesses et diminuer ainsi la vitesse de décrochage (moment où l’avion n’est plus porté).

Extension de la production

Créé en décembre 2007, MHIVA est une filiale de la Société japonaise d’industrie lourde Mitsubishi (MHI). Implantée dans la zone industrielle de Thang Long (Hanoi), MHIVA s’agrandit sur 19.000 m2 avec deux usines et en employant près de 300 ouvriers. Tous les ouvriers ont bénéficié d’une formation d’un an au Japon afin d’assimiler les stricts critères de qualité des composants de l’avion.

Dans un premier temps, tous les produits fabriqués étaient envoyés à une usine de MHI basée à Nagoya (Centre du Japon). Après une étape de peinture et un contrôle final, ces composants étaient finalement exportés à l’usine Renton de Boeing aux États-Unis avec l’inscription «Fabriqué au Japon, Monté au Vietnam».

À partir du mois d’octobre 2010, les produits sont finis au Vietnam et envoyés directement aux États-Unis. Les inscriptions quant à elles sont devenues «Fabriqué au Vietnam». Ceci témoigne de la qualité de l’industrie vietnamienne dans un secteur de production de grande précision.

«Nous faisons des efforts pour que tous les ouvriers comprennent le critère de haute qualité dans ce secteur de production», affirme Hirotaka Masuda, ancien directeur général de la société. Et d’ajouter qu’à chaque défaut de fabrication, les experts et ouvriers de la société l’étudient sérieusement afin d’en trouver la cause. Grâce à ces efforts, les produits de MHIVA ont gagné la confiance de Boeing.

Des opportunités pour l’avenir

Au mois d’octobre 2014, une nouvelle usine a été inaugurée favorisant la fabrication de portes pour le Boeing 777. L’usine vietnamienne réalise actuellement le montage de l’huisserie. Si d’autres étapes sont opérées au Japon, toute la production sera transférée au Vietnam à l’avenir.

Grâce aux derniers succès, MHIVA a su se faire une place dans la production de composants d’avions civils de la Société d’industrie lourde Mitsubishi (MHI). Cette dernière déploie d’ailleurs une série de projets dans le secteur de l’aviation civile. En octobre 2014 par exemple, était lancé l’avion Regional Jet (MRJ), premier appareil civil nippon depuis plus de 50 ans. Le MRJ ne devrait cependant voler qu'à l'été 2015 à titre expérimental avec, en cas de réussite, des premières livraisons en 2017 à la clé. En partie réalisé en matériaux composites, le MRJ, dont le développement a nécessité un investissement d'environ 1,5 milliard d'euros, est présenté par ses concepteurs comme l'aéronef le plus avancé techniquement et le plus écologique de sa catégorie. MHI participe également à la production de composants pour le Boeing 787 Dreamliner et le Boeing 777X.

L’élargissement de la production de la société MHI représente une opportunité pour la filiale MHIVA et contribue à la fondation de l’industrie aérienne au Vietnam. -CVN/VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres