Récolte de riz d'hiver-printemps. Photo: VNA

Hanoi (VNA) - Le développement de la chaîne de valeur agricole de la sub-région du Mékong était au centre du "Forum de dialogue de politiques nationales", organisé le 14 décembre à Hanoi.

L'agriculture joue un rôle important dans le processus de croissance, a estimé le vice-ministre de l'Industrie et du Commerce Tran Quoc Khanh.

Dans la sub-région du Mékong, l'agriculture emploi 32-70% de ​la main d'oeuvre ​et contribue 11-30% du Produit intérieur brut. La région dispose de nombreux potentiels pour développer l'agriculture, sur le plan du volume comme de la valeur ajoutée, et pour contribuer à la croissance économique.

Selon le ministre, l'ASEAN se concentre sur le développement agricole pour se préparer à la naissance de la Communauté économique de l'ASEAN et d​u marché unique de l'ASEAN. A travers le  GAP (Bonnes pratiques agricoles), l'ASEAN vise à garantir la sécurité alimentaire et la santé de l'homme.

Présent au forum, le professeur Sisira Jayasurya, directeur du Centre de l'économie développée et durable, a précisé que la sub-région du Mékong possédait de nombreuses conditions pour développer l'agriculture. Le Vietnam doit améliorer la compétitivité de ses produits agricoles. Le gouvernement doit ​prendre des politiques de développement des infrastructures, soutenir les paysans dans leur liens avec les entreprises pour tirer plus de profits, a-t-il ajouté.

Les intervenants ont partagé leurs avis sur les changements de l'économie régionale comme mondiale, la rareté des ressources naturelles, l'application des technologies, la transformation, l'emballage, la distribution des produits...

Ils ont souligné la nécessité de développer les infrastructures, ​de renforcer  la chaîne de distribution des produits agricoles, d'encourager les petits producteurs à développer leurs activités... -VNA