Une chaîne de production de la Compagnie de textile de Ha Nam. Photo: VNA

Le Vietnam ​s'engage dans un nouveau cycle de croissance économique, a titré le journal allemand Deutsche Welle dans son édition du 20 octobre, ajoutant que le pays a libéralisé son économie pour devenir un site d'investissement plus attrayant.

Le Deutsche Welle a rappelé que le Vietnam avait enregistré une croissance rapide dans les années 80. Depuis l'ouverture économique sous le slogan "Doi Moi" (Renouveau), la croissance économique annuelle a été d'entre 7 et 8%, et le revenu per capita a atteint 1.000 dollars en 2009.

Le Parti communiste du Vietnam déploie actuellement une stratégie économique appropriée, notamment en commerce extérieur. Le Vietnam a achevé l’accord de libre-échange (ALE) avec l'Union européenne (EVFTA) et l’accord de partenariat transpacifique (TPP), alors que la Communauté économique de l'ASEAN (AEC) ​va naître vers la fin de cette année. En ​cumulant ces trois ALE, le Vietnam pourrait devenir une plaque tournante internationale du commerce mondial.

Le Deutsche Welle a cité le vice-président de la Chambre du commerce extérieur de l’Allemagne (AHK) au Vietnam, M. Björn Koslowski, qui a estimé que ces ALE constituaient un “avantage de localisation absolue” pour les entreprises allemandes. "Actuellement, l'environnement d'investissement au Vietnam est sans doute le meilleur d​e l'ASEAN", a indiqué M. Koslowski, ajoutant que l'intérêt de s’implanter au Vietnam est devenu particulièrement important. Selon lui, de nombreuses entreprises allemandes en provenance de Chine ont étendu leur production au Vietnam afin d'échapper à la hausse des coûts du travail.

Cette année, en plus de la visite du président du Bundestag Norbert Lammert, un certain nombre de politiciens allemands ont visité le Vietnam. En particulier, le président du Vietnam Truong Tan Sang est attendu en Allemagne vers la fin de cette année. Ces visites mutuelles rentrent dans le cadre de la célébration du 40e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays.

Le journal a souligné que la prochaine visite du ministre allemand des Affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier ​donnerait non seulement un nouvel essor à la coopération économique bilatérale, mais aussi permettrait de renforcer la confiance politique stratégique, correspondant à l'immense potentiel des deux pays.-VNA