Hanoï (VNA) - Le dernier rapport du Département des finances de la Banque d’État du Vietnam concernant les méthodes de paiement a observé une baisse considérable des paiements en espèce. Les habitudes des consommateurs et des entreprises sont devenues moins dépendantes des méthodes de paiement traditionnelles.

Le paiement en espèce a la tendance à la baisse ces dernières années. Photo : Trân Viêt/VNA/CVN


Selon le Département des finances, le paiement en espèces a baissé d’environ 14% en 2010 par rapport à l’année précédente et 12% en 2016. Plusieurs réformes au sein du secteur financier ont été mises en place par les autorités et les banques commerciales en vue d’implanter des modes de paiement plus sûr. Les infrastructures qui appliquent le paiement par carte bancaire entrainent l’intensification de la présence du terminal de paiement électronique (TPE) dans les grands points de vente comme les supermarchés, les centres commerciaux et les magasins.

À la fin du mois d’octobre 2016, le pays comptait 254.000 TPE et 17.379 guichets automatiques de banque (ATM), affichant respectivement une croissance de 13,77% et 5,39% par rapport à la même période de l’année précédente. Par ailleurs, les services de paiement sans espèces, notamment les paiements électroniques, se diversifient grâce à l’apparition de nouveaux produits plus sécuritaires et plus rapides pour les clients, en s’adaptant également aux tendances de paiement dans le monde entier.

En effet, le nombre de cartes bancaires distribuées sur le marché vietnamien ainsi que les transactions par carte augmente à grande vitesse. Jusqu’à la fin du mois d’octobre 2016, 110,8 millions de cartes ont été mis en circulation. En 2016, on compte une hausse des distributions de 11,36% en comparaison à l’année 2015.

Priorité à la sécurité des transactions

Quant aux paiements en ligne, la sécurité reste toujours une exigence primordiale. Des solutions ont été instaurées en vue d’exploiter les progrès technologiques pour renforcer la sécurité du système de paiement en ligne. Certaines banques commerciales cherchent aussi à investir davantage dans l’application des méthodes de paiement plus moderne comme l’empreinte digitale, le paiement biométrique, le code QR, le paiement sans contact…

Ces améliorations visent ainsi à renforcer la confiance auprès des clients envers les transactions en ligne. Les efforts des banques et des institutions financières ont considérablement encouragé les changements dans les habitudes de paiement des habitants et des entreprises. Les consommateurs se montrent de plus en plus favorables envers les paiements électroniques, ce qui a conduit à une forte croissance du nombre de compte de particuliers, 67,4 millions de comptes bancaire en 2016 contre 16,8 millions à la fin de l’année 2010. -CVN/VNA