jeudi 27 avril 2017 - 08:28:53

Des tentatives de cyber-attaques prévues au Vietnam cette année

Imprimer

Les hackers profitent du manque de vigilance des utilisateurs pour propager les virus informatiques. Photo : Net/CVN
 

Hanoi (VNA) - D’après les prévisions des spécialistes de l’information, la situation de la sécurité informatique au Vietnam cette année risque d’être très compliquée à gérer. En effet, elle exigera de la part des organisations compétentes ainsi que des individus une grande vigilance pour lutter contre les cyber-attaques.

Selon les spécialistes de l’information, au cours de cette année 2016, l’envoi de faux courriers électroniques avec des logiciels malveillants continuera à se propager de façon très inquiétante. Notamment, à cause du fort développement des réseaux sociaux, Facebook et Twitter qui seront, à cause de leur grand nombre d’utilisateurs, des plateformes favorables à la propagation de virus des malfaiteurs, prévoit Nguyên Huy Dung, directeur adjoint du Département de la sécurité des informations (ministère de l’Information et de la Communication).

De plus, les dirigeants de ce département préviennent d’un danger concernant les attaques visant les infrastructures numériques importantes et sur la menace avancée APT (Advanced Persistent Threat), un type de piratage informatique furtif et continu, souvent orchestré par des humains ciblant une entité spécifique.

En outre, l’an dernier, la société de sécurité des réseaux informatiques Bkav a enregistré une série d’attaques de grande envergure. Dans un premier temps, par le rançongiciel (ransomware en anglais), une sorte de logiciel malveillant qui prend en otage des données personnelles, puis dans un second temps, par le retour de l’adware, des logiciels publicitaires illégaux déguisés sous forme d’extensions.

Comme ces deux types d’attaques peuvent apporter directement aux hackers de grands bénéfices, ils pourraient être la tendance d’attaque principale cette année.

Par ailleurs, les attaques par les logiciels espions (spyware) pour voler des informations, et celles par déni de service (DDoS) portent non seulement des sujets commerciaux, mais aussi politiques. En effet, cela a été prouvé l’année dernière après les nombreuses attaques visant la société Sony Pictures, au département de la Défense des États-Unis, au Bundestag allemand…

Les conseils donnés pour lutter contre les cyber-attaques

Par conséquence, pour se protéger, les organisations et les entreprises devraient réexaminer leur système de sécurité et préparer les ressources technologiques et humaines afin de faire face aux cyber-attaques dont la forme devient de plus en plus diverse. Pour les utilisateurs individuels, le conseil donné est de faire attention aux fichiers joints dans les e-mails, fermer la session de l’ordinateur quand on ne l’utilise pas et toujours déterminer un mot de passe compliqué. Il est fortement conseillé aussi d’installer un programme antivirus pour les ordinateurs ou les appareils portables.

Quant aux organes gestionnaires, le Département de la sécurité des informations va ainsi promulguer des actes d’instruction sur la loi de la sécurité des informations du réseau informatique, confie Nguyên Huy Dung.

Et enfin, quand le Plan national de la garantie sur la sécurité informatique pour la période 2016-2020 sera approuvé, le Département de la sécurité des informations et le ministère de l’Information et de la Communication dirigeront et coopéreront avec les autres ministères, les villes, les entreprises et l’ensemble de la communauté afin de lancer d’une manière efficace ce plan.-CVN/VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres