Diverses activités sont organisées dans les rues piétonnes de la capitale. Photo: VNA

Hanoï (VNA) – Plusieurs initiatives ont été proposées par des experts vietnamiens et étrangers lors d’un colloque international sur les solutions intelligentes et créatives pour la mise en place des rues piétonnes à Hanoï. 

Ce colloque a été organisé le 16 décembre à Hanoï par le Programme des Nations unies pour les établissements humains (ONU-Habitat), le Fonds d'échanges internationaux de la République de Corée (Korea Foundation), l’Institut de recherche pour le développement socio-économique de Hanoï et le comité populaire de l’arrondissement de Hoan Kiem.

Lors du colloque, les experts ont discuté des expériences dans la mise en place des rues piétonnes dans les villes du Vietnam comme du monde. Selon eux, les rues piétonnes contribuaient à stimuler le développement économique et touristique, à créer un nouvel espace culturel, et à améliorer l’environnement de vie de la population.

Avec le succès de l’application de technologies numériques dans les rues piétonnes à Séoul, le professeur Donyun Kim de l’Université Sung Kyung Kwan a constaté que l'instauration des rues piétonnes de Hanoï devait se pencher sur l’édification d’une ville respectueuse de l’environnement, tout en densifiant le réseau des transports publics plutôt que les véhicules individuels, en passant d’une ville polluante à une ville verte.

Le professeur Donyun Kim a également présenté un projet approprié au Vieux quartier, lequel privilégie ​le développement des services respectueux ​des habitants vivant dans les premiers étages du Vieux quartier.

Pour valoriser les impacts positifs des rues piétonnes sur le développement de la capitale, "il faut renforcer la participation de la population dans la mise en place de ces rues et leur assurer un accès égal aux opportunités", a proposé Nguyen Quang, directeur de l’ONU Habitat au Vietnam.

Selon lui, les autorités municipales devraient jouer un rôle actif avec un fort engagement politique et favoriser ​les parties concernées telles que les organisations internationales, les entreprises, les jeunes et la communauté, à participer au développement de l’espace public et des espaces piétons.

Enfin, le président du Comité populaire de l’arrondissement de Hoan Kiem, Duong Duc Tuan, a affirmé que les expériences et les enseignements tirés par le Vietnam et le monde ainsi que les solutions intelligentes et créatives proposées lors de ce colloque seraient très utiles pour la modification du projet de mise en place des rues piétonnes à Hanoï.

Quatre mois après leur mise en place, les rues piétonnes dans le Vieux quartier de Hanoï ont créé un nouvel espace culturel dans la capitale, lequel est devenu une destination attrayante pour les ​habitants et les touristes avec diverses activités culturelles, musicales, artistiques et commerciales. -VNA