jeudi 27 juillet 2017 - 15:56:24

Des signes encourageants pour l’économie au premier trimestre

Imprimer

Le Premier ministre lors de la réunion. Photo : VNA
 

Hanoi (VNA) – Plusieurs signes encourageants pour l’économie nationale ont été constatés lors de la réunion périodique de mars du gouvernement qui a débuté le 3 avril en matinée, sous la présidence du Premier ministre Nguyen Xuan Phuc.

Dans son discours, le Premier ministre a cité 10 bons signes de l’économie au premier trimestre. Outre la stabilité économique, il a insisté sur une hausse de l’inflation de 0,9%, soit inférieure au niveau de 0,99% de la même période en 2016. La croissance du crédit a atteint 3%, contre 1,54% du premier trimestre 2016. Les exportations ont fortement augmenté, estimées à plus de 43 milliards de dollars, soit une hausse de 12,8% en un an. Les secteurs de l’agriculture et des services se sont aussi développés. En effet, le premier a enregistré une croissance de 2,03%, contre -1,31% du premier trimestre de l’année dernière. Entre janvier et mars, 3,2 millions de touristes étrangers ont visité le Vietnam. Les investissements directs étrangers ont également progressé, avec plus de 7,7 milliards de dollars au total (+7,6%). Un autre signe: les rentrées budgétaires ont connu une progression de 13,5% en un an. Au premier trimestre, plus de 26.500 entreprises ont été créées, représentant une hausse de 11% en termes de nombre et de 45,8% en termes de capitaux sociaux. Enfin, l'indice des directeurs d'achats définitif (PMI) du Vietnam est de 54,6%, soit supérieur à la moyenne de 50,9% de l’ASEAN, selon un récent rapport du journal japonais Nikkei.

Cependant, la croissance du PIB au premier trimestre n’était que de 5,1%. Malgré de bons signes dans les secteurs de l’agriculture et des services, l’industrie et la construction n’ont connu qu’une croissance modeste en raison du ralentissement de l’exploitation de pétrole et des industries manufacturières. En outre, le décaissement des investissements publics, l’actionnarisation des entreprises publiques, et la mobilisation des capitaux laissaient encore à désirer.

Lors de la séance, le Premier ministre a aussi analysé la situation mondiale avec des fluctuations imprévisibles qui pourraient pénaliser les exportations vietnamiennes et ​l’attrait de l'investissement, ou exercer des pressions sur l’inflation, les taux d’intérêt et les taux de change.

Sur la base de ces analyses, le Premier ministre a insisté sur la nécessité de trouver des mesures pour doper la croissance, maîtriser l’inflation et assurer les indices macroéconomiques tels que rentrées budgétaires, dettes publiques, exportations, emplois et revenus de la population. Le chef du gouvernement a ainsi souligné l’importance d’une politique flexible, de la restructuration du secteur bancaire et de l’amélioration des compétences économiques, tant sur le plan technologique que de la gestion.-VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres