L'équipe de projection de films N°2 de Khanh Hoa prépare une séance. Photo: baokhanhhoa.

 

Khanh Hoa, 2 avril (VNA) - Chaque fois qu’un film est projeté, la cour du siège du Comité populaire de la commune de Son Thai (district de Khanh Vinh, province de Khanh Hoa) est bondée, essentiellement d’enfants et de jeunes, et ce, quel que soit le temps.

Pour divertir les habitants des zones montagneuses, mais aussi pour les sensibiliser aux options, directives et politiques du Parti, et aux lois de l’État, l’équipe mobile de projection de films N°2 du Centre cinématographique de la province de Khanh Hoa vient régulièrement présenter des films à la population de la commune de Son Thai depuis 35 années déjà.

Environ 1.000 séances en quatre ans

Plus de 80% de la population du district de Khanh Vinh est constituée d’ethnies minoritaires dont les conditions de vie sont particulièrement difficiles. L’amélioration de leur vie, qu’elle soit matérielle ou intellectuelle, est donc prioritaire. Ce district, à lui seul, comprend 29 sites de projection, et chaque année, l’équipe de projection de films N°2 organise 240 séances, soit huit séances par site. Dans la période 2011-2014, l’équipe a réalisé plus de 1.000 séances au profit de 200 millions de personnes.

Travaillant comme projecteurs pour la population des zones montagneuses depuis plus de 30 ans, les membres de cette équipe comprennent parfaitement leurs besoins, en l’occurrence, ce qu’ils veulent voir. En conséquence, ils projettent de deux à trois films par séance, des films sur la vie des ethnies minoritaires et de divertissement, ces derniers étant essentiellement destinés aux jeunes spectateurs. Sans oublier des programmes qui conviennent à un public varié.

L’équipe tient à faire connaître, à travers les films présentés, les options, directives et politiques du Parti et les lois de l’État. Ils cherchent aussi à présenter des films dont les thèmes correspondent à l’actualité.

Et c’est ainsi que l’équipe de projection mobilière N°2 contribue, depuis 35 années, à l’édification de la vie spirituelle locale, tout en enrichissant et en égayant les temps de loisirs de la population de ces zones.

Des difficultés inévitables

Depuis plusieurs années, l'équipe de projection de films N°2 de Khanh Hoa est l’un des collectifs exemplaires du secteur provincial de la culture. Photo: baokhanhhoa.

 

La commune de Son Thai est située à 20 km du centre du district. Auparavant, il fallait une journée entière pour y aller, en transportant de l’équipement lourd et encombrant sur des chemins de mauvaise qualité, sans compter les passages de gués et de cols de montagnes pour les villages les plus isolés.

Quelquefois, l’équipe et des habitants portent l’équipement à pied sous la pluie. Lors des projections, s'il pleut, les spectateurs regardent les films sans protection, l’équipement étant protégé par leurs vêtements de pluie afin que la séance ne soit pas interrompue. Pour les membres de l’équipe, être absent de son domicile pendant plus de deux semaines est fréquent, car le déplacement entre les localités est très difficile et les séances sont très rapprochées.

Malgré ces difficultés, ils font de leur mieux pour rendre service à leur public. Lorsqu'ils voient la joie dans les yeux des spectateurs pendant la séance, en particulier les jeunes, ils en oublient presque leur fatigue. "Cela me rappelle mon enfance", confie Dông, un membre de l'équipe. Une attitude d’autant plus louable qu’ils ne reçoivent que très peu de primes pour la pénibilité de leur travail.

L'équipe a reçu plusieurs distinctions, pour saluer leurs mérites, de l'ancien ministère de la Culture et de l’Information et, aujourd’hui, de la Culture, des Sports et du Tourisme. Depuis plusieurs années, l'équipe est l’un des collectifs exemplaires du secteur provincial de la culture. Ces projeteurs ambulants, eux, sont des étoiles qui apportent les lumières de la culture aux populations villageoises des zones reculées. -CVN/VNA