lundi 21 août 2017 - 11:47:39

Des peintures vietnamiennes s’envolent aux enchères

Imprimer

Beaucoup de tableaux de peintres vietnamiens ont été cédés à des prix élevés lors de ventes aux enchères internationales. Un motif de fierté pour les artistes comme pour l’ensemble de la population.

Cela fait quelques décennies maintenant que, conscientes de la valeur de certaines œuvres de peintres vietnamiens, plusieurs grandes maisons de ventes aux enchères d’œuvres d’art ont présenté des tableaux vietnamiens. Et leur décision s’est avérée payante puisque ces ouvrages ont atteint des sommets. Sotheby’s et Christie’s proposent régulièrement des tableaux vietnamiens. La vente aux enchères de " La marchande de riz " , le 25 mai dernier chez Christie’s à Hongkong (Chine), a créé la surprise. Cet ouvrage peint en 1932 par Nguyên Phan Chanh (1892-1984), un des précurseurs de la peinture sur soie au Vietnam, avait été acheté par son dernier propriétaire 75 dollars.

À l’époque, on pensait qu’il s’agissait d’une œuvre non signée d’un peintre chinois quelconque. Mais des experts ont finalement retrouvé la signature de Nguyên Phan Chanh au dos du tableau et l’ont évalué à 50.000-100.000 dollars. Lors de la vente aux enchères, il a été vendu 390.000 dollars et a établi un nouveau record pour une œuvre picturale vietnamienne.

L’acheteur est Pascal de Sarthe, un collectionneur d’œuvres d’art de Hongkong. « C’est une œuvre rare. Vous ne regretterez jamais votre argent pour un tableau beau comme ça », a-t-il confié. Pour ce qui est du précédent propriétaire, le moins que l’on puisse dire c’est qu’il a fait une bonne affaire !

Des ouvrages signés Lê Phô

" La Marchande de riz " a battu d’une courte tête l’ancien record national établi par " Le Rideau mauve " de Lê Phô (1907-2001), en avril 2012 lors d’enchères à Sotheby’s à Hongkong. " Le Rideau mauve " avait été vendu 373.500 dollars. Lê Phô est le peintre vietnamien qui compte le plus d’œuvres vendues lors d’enchères internationales. Chez la maison Christie’s, les séances de vente des peintures de Lê Phô sont d’années en années plus animées avec, en 2009, " Mère et enfant " (128.000 dollars), et en 2005 " À l’approche du Têt " (102.000 dollars). Lors des enchères de Sotheby’s à Hongkong, les œuvres signées Lê Phô attirent toujours nombre de collectionneurs. En 2006, le tableau " Nostalgie " a été vendu 222.325 dollars.

Sotheby’s prévoit de présenter prochainement des œuvres des peintres Mai Trung Thu (1906-1980) et Vu Cao Dàm (1908-2000). – VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres