Photo d'illustration
 

Outre l'informatique et l'électronique, l'immobilier de luxe offre également de bonnes opportunités aux entreprises vietnamiennes souhaitant investir à Cuba.

En 2014, les échanges commerciaux bilatéraux se sont établis à environ 205,4 millions de dollars, un chiffre très modeste. L’annonce par les Etats-Unis d’une série de mesures visant à alléger l'embargo contre Cuba a permis à La Havane d’élargir les activités dans tourisme, commerce et finances, ouvrant de nombreuses opportunités de coopération économique avec les pays du monde, dont le Vietnam.

Hanel, l'une des premières entreprises vietnamiennes à s’implanter sur le marché cubain, outre des produits exportés tels qu’ordinateurs et composants électroniques, est en train de développer un projet immobilier de luxe.

Avec 15 ans d’expériences de coopération avec Cuba, la directrice générale adjointe de Hanel, Bui Thi Hai Yen, a partagé: "Cuba a maintenant sa zone franche d'exportation (ZFE) Mariel avec 200 projets d'investissement dans les biotechnologies, les produits chimiques, l'emballage et l’électronique. Ces derniers bénéficient de nombreuses incitations fiscales".

Tran Duy Dong, directeur adjoint du département des Marchés d'Amérique, relevant du ministère de l'Industrie et du Commerce, a fait savoir qu’"auparavant, les modalités de paiement avec Cuba étaient très compliquées, principalement par euro via une banque allemande. Grâce à la levée de l’embargo, les banques cubaines peuvent ouvrir des comptes aux États-Unis, ce qui contribuera à faciliter le commerce entre le Vietnam et Cuba".

Dans les temps à venir, le ministère de l'Industrie et du Commerce continuera à mettre en œuvre divers programmes pour promouvoir les échanges commerciaux vietnamo-cubains à travers des foires internationales, des forums économiques ainsi que des séminaires. –CPV/VNA

 


Dans les temps à venir, le ministère de l'Industrie et du Commerce continuera à mettre en œuvre divers programmes pour promouvoir les échanges commerciaux vietnamo-cubains à travers des foires internationales, des forums économiques ainsi que des séminaires. –CPV/VNA