L’utilisation des Bitcoins et des autres monnaies virtuelles similaires est illégale au Vietnam. Photo : AFP/VNA

Hanoi, 2 avril (VNA) - Le Département de l’e-commerce et des technologies de l’information du ministère de l’Industrie et du Commerce du Vietnam vient d’avertir les consommateurs de prêter attention face aux risques venant des transactions concernant les monnaies virtuelles.

Ces derniers temps, sur de nombreux sites internet, forums et réseaux sociaux du Vietnam, des informations et des annonces sont apparues sur plusieurs sortes de monnaies virtuelles telles que le Swisscoin, Bitcoin, Onecoin, Gem coin, IL coin... Ces sources affirment que les possesseurs peuvent utiliser cet argent dans les transactions électroniques, et dans l’objectif de faire du profit.

Auparavant, la Banque d’État du Vietnam a déjà affirmé que le Bitcoin et les autres monnaies virtuelles similaires n’étaient pas un moyen de paiement légal au Vietnam. Donc, leur possession, transaction et mise en circulation sont très dangereuses et ne sont pas protégées par la loi.

Pourtant, de nombreux vietnamiens sont encore trompés par les vendeurs. En effet, la police a récemment reçu de nombreuses accusations de ces «victimes», ceux qui n’ont pas reçu l’argent virtuel après leur paiement réel aux vendeurs.

C’est pourquoi, le Département de l’e-commerce et des technologies de l’information a conseillé aux organisations, ainsi qu’aux individus, de ne pas réaliser de transactions concernant des monnaies virtuelles.

En outre, leur système technique n’est pas non plus fiable. D’ailleurs, des sites internet japonais et hongkongais (Chine) utilisant cet argent virtuel ont déjà été piratés. Ces attaques ont suscité d’importants dégâts pour les détenteurs et pour les utilisateurs.

Enfin, sachez que plusieurs de ces monnaies virtuelles sont interdites depuis 2014 ou 2015 dans de nombreux pays tels qu’en Chine, en Russie, en Thailande... -CVN/VNA