L'Association des victimes de l'agent orange/dioxine du Vietnam (VAVA) a officiellement lancé mardi la 5e édition du programme de messagerie philanthropique intitulé « Se réunir pour adoucir la douleur de l’agent orange » au profit de ces personnes défavorisées.

Ce programme, qui a lieu du 1er août au 30 septembre, est organisé en écho au mouvement "Action pour les victimes vietnamiennes de l'agent orange/dioxine" lancé par le comité central du Front de la Patrie du Vietnam.

Les donateurs peuvent envoyer des messages depuis leur téléphone mobile (code DACAM à envoyer au 1409) afin d'exprimer leur soutien : chaque message est facturé 18.000 dongs.

Depuis son lancement il y a quatre ans, ce programme de messagerie de la VAVA a bénéficié du soutien vigoureux de toute la population. Ces quatre dernières années, il a reçu plus de 700.000 messages et permis de collecter plus de 12 milliards de dongs au profit de milliers de victimes et de leurs enfants.

Rien qu’en 2014, le programme a mobilisé près de 2 milliards de dongs, permettant de construire 12 « maisons du cœur », deux centres de soins spécialisés, et de financer 61 bourses d’études pour des enfants de ces victimes.

A cette occasion, la VAVA a lancé un appel de soutien en faveur des victimes de la dioxine, organisé un meeting pour eux qui a réuni plus de 10.000 personnes. Elle a consacré 2 milliards de dongs à ces personnes défavorisées afin qu’elles puissent améliorer leur vie et développer une économie familiale.

Par ailleurs, l’hôpital Phuc Lam et la Sarl de formation et de commerce Thang Long ont offert à ces victimes des cadeaux, des consultations et des soins médicaux d’une valeur totale de 500 millions de dongs. -VNA