lundi 21 août 2017 - 13:49:34

Des lunettes et des fournitures scolaires pour l’ethnie Muong

Imprimer

Des femmes de l’ethnie Muong ont reçu des lunettes de vue distribuées gratuitement par l’ONG québécoise Vision Vietnam lors du Festival de la culture des Muong de Hoà Binh (Nord). Des fournitures scolaires ont également été offertes aux enfants.

L’ONG québécoise Vision Vietnam est revenue pour une 3e opération caritative à l’occasion du Festival Muong de Hoà Binh. Ce dernier a été organisé le 22 mars par la ferme du Colvert Resort et Spa, dans la commune de Cu Yên, district de Luong Son, province de Hoà Binh (Nord).

Les lunettes de vue ont été récoltées au Canada grâce à de grandes boîtes présentes à l’entrée des magasins SEARS. Depuis plusieurs années, Vision Viet Nam donne une deuxième vie à ces lunettes en les distribuant à des personnes dans le besoin. «Ça marche bien. On a même récupéré presque trop de lunettes !», s’exclame Bùi Thi Anh Dào, présidente de Vision Viet Nam. Cette année, plus de 50 personnes de la commune de Cu Yên se sont inscrites sur la liste pour recevoir des lunettes. Il s’agit majoritairement de femmes. «Environ 90% des personnes âgées de la commune ont besoin de lunettes pour coudre et lire les journaux», déclare Hoàng Thi Yên, 61 ans, guérisseuse de l’ethnie Muong.

Vision Vietnam a également distribué des fournitures scolaires aux enfants. «J’ai eu un livre, un stylo, des ciseaux et un pantalon. Je suis contente parce que cela va me servir», raconte la petite Hoàng Yên Nhi, élève de CE1 à l’École primaire de Cu Yên.

Les enfants ont reçu leurs cadeaux suite à une petite cérémonie organisée à la ferme du Colvert. Les femmes de l’ethnie, vêtues de leur costume traditionnel, ont joué quelques mélodies de gong. Les enfants ont chanté Ai yêu nhi đồng bằng Bác Hồ Chí Minh (Qui aime les enfants comme l’Oncle Hô), avant de réaliser un petit spectacle de danse.

Tests ophtalmologiques

Les lunettes ont été distribuées aux adultes au Centre de santé, dont on fêtait aussi l’inauguration. Dorénavant, le centre sera ouvert 2 à 3 jours par semaine. Tous les habitants de la commune de Cu Yên (environ 2.000 personnes) pourront se faire consulter gratuitement par un médecin. Les personnes qui se sont préalablement inscrites sur la liste - il s’agit de 90% des femmes - ont réalisé un rapide test de vue. Les résultats leur ont ensuite permis d’aller choisir une paire de lunettes adaptée. «Aujourd’hui, on distribue des lunettes génériques. Mais nous allons revenir rapidement avec des ophtalmologues pour faire des examens plus poussés et donner des lunettes plus spécialisées», explique la présidente de Vision Vietnam.

Faute de moyens, les habitants de l’ethnie Muong ne soignent pas leurs problèmes de vue. Les centres de santé se trouvent souvent trop loin, et les soins coûtent cher. Pourtant, leurs problèmes de vue viennent souvent les handicaper dans leur vie quotidienne. Grâce à ces lunettes, les femmes de l’ethnie Muong pourront se remettre à coudre et retrouver le plaisir de lire le journal.

Les tests ophtalmologiques restant limités, la correction des lunettes ne sera pas parfaite. «Mais ce qu’il faut voir, c’est que pour eux, ils passent de rien à tout», souligne Jean-Michel Chassedieu, directeur de la ferme du Colvert. «Un jour, une femme m’a dit “Merci, j’ai pu me remettre à coudre” et ça, ça n’a pas de prix», poursuit-il.

Voilà une dizaine d’années que Jean-Michel et les habitants de l’ethnie Muong travaillent ensemble. La ferme leur offre des opportunités d’emploi. «Nous sommes seulement à une quarantaine de kilomètres de Hanoi, et pourtant, on a l’impression d’être très loin dans la campagne. Quelque soit l’envergure de nos actions, c’est déjà un petit quelque chose qui viendra aider le quotidien des personnes qui en ont besoin», confie Jean-Michel. -VNA
Vos commentaires sur cet article ...
Autres